Vin > Margaux > Château Rauzan-Gassies

< Château Prieuré-LichineChâteau Rauzan-Ségla >


 

Château Rauzan-Gassies





Margaux

Deuxième cru classé de la Gironde (1855)

Vin rouge

Le Château Rauzan-Gassies est un vin rouge issu de vignes de Cabernet Sauvignon, de Merlot, de Cabernet Franc et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Margaux.

Il est élevé douze mois en barriques (50 à 55% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Cent trente mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné second cru dans le classement des vins de la Gironde réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
43.20
41.75

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
41
30.70
27.50
26.25
29.35
39.20
46.80
41.75
46.80
41

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
21.35
19
18.50
18.40
...
...
...
20.80
19.50
29.50

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
14.30
...
17.15
18.30

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
11.45
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
-3.36 %
1.83 %
-10.79 %
0 %
6.51 %
1.83 %
...


Prix HT moyens du vin Château Rauzan-Gassies constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s’étend à la lisière du village de Margaux.

La maison et les bâtiments d’exploitation attenants sont partiellement entourés de vignes.

Histoire
Le seigneur de Margaux vend les terres situées au lieu-dit Gassies au marchand bordelais Pey de Revesqas en 1423. Gaillard de Tardes en prend possession lors de son mariage en 1524. Bernard de Faverolles les administre à son tour après avoir épousé Marie de Montferrand en 1615. Blaise de Gascq acquiert la maison noble par la suite, la dirige un temps puis la cède au notaire François Mauget. Alexandre de Gascq lui rachète les terres en 1645. Il les cède au négociant bordelais Pierre des Mesures de Rauzan seize ans plus tard. Sa femme Jeanne de Moncourier octroie la maison noble à leurs trois fils Simon Jude, Jean et un second Simon Jude après qu’il s’est éteint en 1692 (il l’a laissée libre de répartir son patrimoine à sa guise entre leurs différents enfants). Jean transmet sa part en 1727 à son frère Simon Jude, père de Jean-Baptise et d’un troisième Simon Jude, tandis que le deuxième Simon Jude lègue la sienne à son neveu Jean-Baptiste lorsqu’il meurt à son tour en 1747. Jean-Baptiste des Mesures de Rauzan devient le seul propriétaire du domaine quand il hérite aussi de la part de son père. Sa fille Victoire apporte en dot une partie de la propriété familiale à Jean Edouard Roullier lorsqu’elle l’épouse en 1766 (les terres ne sont formellement détachées que dix-neuf ans plus tard). La famille Pelier en hérite en 1775. Jean-Baptiste Louis Chevalier de Puilboreau, marié à mademoiselle Pelier, dirige le domaine par la suite. Cette dernière en reprend les rênes après la disparition de son mari. Madame Chabrier du Gol le gère à son tour au milieu du dix-neuvième siècle. Monsieur Viguerie, après l’avoir reprise, administre un temps la propriété puis la cède à Charles Léopold Rhoné en 1867. Sa femme Cécile Pereire lui succède lorsqu’il disparaît en 1873 (le vignoble s’étend à cette époque sur vingt-sept hectares). Ses filles Marie et Marguerite héritent du domaine à sa mort en 1885. Elles produisent quarante-cinq tonneaux de vin l’année suivante. Le parfumeur parisien Jean-Baptiste Rigaud leur rachète la propriété en 1889. Sa femme Louise Esther en reprend la direction quand il décède neuf ans plus tard. Elle revend le domaine, après avoir cédé plusieurs parcelles au cours des années précédentes, au notaire bordelais Maître Puyo en 1923. Il y adjoint par la suite onze hectares situés à Cantenac. Sa veuve cède la propriété au courtier parisien Paul Quié en 1946. Il reconfigure le vignoble en achetant et en vendant plusieurs parcelles pour obtenir des sols de meilleure qualité. Son fils Jean-Michel dirige le domaine à partir de 1968. Les jumeaux Jean-Philippe et Anne-Francoise succèdent à leur père au début du vingt et unième siècle.

Demeure
La maison, dotée uniquement d’un rez-de-chaussée surélevé, est constituée de murs en calcaire et d’un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur vingt-cinq hectares.

- Composition
Il est composé de Cabernet Sauvignon (65%), de Merlot (25%), de Cabernet Franc (5%) et de Petit Verdot (5%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de graves et de sables.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente-cinq ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte dix mille ceps.

- Rendement
Quarante hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement et mécaniquement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Gassies. Il était auparavant étampé Chevalier de Rauzan-Gassies.










- Autres vins -

 Château Bouscaut
 Château Doisy Daëne
   Château Gruaud Larose
 Château Liot
   L'Esprit de Chevalier
 Manoir de Gay

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés