Historique des ventes
de vins en primeur





Vin > Margaux >

Château Rauzan-Ségla Primeur



< Château Rauzan-GassiesChâteau Siran >


 

Château Rauzan-Ségla





Margaux

Deuxième Cru Classé du Médoc

Vin rouge

Le Château Rauzan-Ségla est un vin rouge issu de vignes de Cabernet Sauvignon, de Merlot, de Petit Verdot et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Margaux.

Il est élevé dix-huit mois en barriques (50% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Cent huit mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été classé Second Cru dans le classement des vins du Médoc réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
94
65
41.50
38
45
61
70
61.60
100.40
69

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
38
29
33.50
28
58
45
40
40
68

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
12.20
14.50
18.55
30.75
30.70
28.55
25.15

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
-31.27 %
-12.01 %/font>
-1.43 %
13.11 %
53.33 %
1.47 %
146.43 %


Prix HT moyens du vin Château Rauzan-Ségla constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à quelques centaines de mètres du village de Margaux.

Le manoir, le parc arboré attenant et les vastes bâtiments d'exploitation bordent de nombreuses vignes.

Histoire
Le seigneur de Margaux cède au marchand bordelais Pey de Revesqas les terres situées au lieu-dit Gassies en 1423. Gaillard de Tardes les reçoit en dot quand il se marie en 1524. Bernard de Faverolles en prend à son tour possession lorsqu'il épouse Marie de Montferrand en 1615. Blaise de Gascq, après l'avoir acquise, administre un temps la maison noble puis la cède au notaire François Mauget. Ce dernier revend les terres à Alexandre de Gascq en 1645. Le négociant bordelais Pierre des Mesures de Rauzan les lui rachète seize ans plus tard. Sa femme Jeanne de Moncourier attribue la maison noble à ses trois fils Simon Jude, Jean et un autre Simon Jude après son décès en1692 (il lui avait laissé, dans son testament, le soin de partager son patrimoine entre leurs enfants). Jean lègue en 1727 sa part à son frère Simon Jude, père de Jean-Baptise et d'un troisième Simon Jude, tandis que le second Simon Jude transmet la sienne à son neveu Jean-Baptiste lorsqu'il disparaît à son tour en 1747. Jean-Baptiste des Mesures de Rauzan devient l'unique propriétaire du domaine lorsqu'il hérite également de la part de son père. Il abandonne l'usufruit de ses biens à son fils Philippe-Simon contre le paiement d'une pension annuelle en 1768. Ce dernier contracte au cours des mois suivants de nombreux emprunts pour financer ses dépenses somptuaires. Sa femme Marie Anne de Briet de Beaulieun lui demande alors que leurs biens soient dissociés afin de protéger des créanciers la dot (quarante-cinq mille livres) sur le domaine qui lui avait été octroyée. Elle saisit, après le refus de son mari, le parlement de Bordeaux. Celui-ci lui confie la propriété le 5 avril 1770. Marie Anne de Briet de Beaulieu parvint, grâce à son sens aigu des affaires, à en redresser les comptes et à payer de surcroît les dettes de son mari. Les terres du domaine correspondant à la dot de la sœur de celui-ci, Victoire des Mesures de Rauzan, sont détachées (elles étaient gérées conjointement avec les autres depuis le mariage de cette dernière en 1766) lorsque le baron Pierre Louis de Ségla épouse leur fille Catherine Jacquette Clémentine en 1785. Celle-ci cohérite de la propriété familiale après la disparition de sa mère en 1816. Elle rachète à ses trois nièces la part de sa sœur Anne-Marie peu de temps après son décès en 1828. Sa fille Marie Anne, mariée à Louis Jean Marie de Castelpers, reprend à son tour le domaine lorsqu'elle s'éteint en 1847. Eugène Durand Dassier, pasteur de l'Eglise réformée, le rachète en 1866. Une soixantaine de tonneaux sont produits chaque année, sous sa direction, durant les deux dernières décennies du dix-neuvième siècle. Il revend la propriété à son gendre Frédéric Cruse en 1903. Celui-ci échange par la suite de nombreuses parcelles avec les domaines viticoles avoisinants pour rendre le vignoble plus cohérent. Ses enfants héritent du domaine lorsqu'il décède en 1933. Philippe de Meslon le leur rachète en 1956 (les vignes, très vieilles, ne couvrent plus que vingt hectares à cette époque). Il modernise les bâtiments d'exploitation, devenus hors d'âge, et replante de nombreux de ceps pour accroître significativement la production avant de céder la propriété à l'entreprise anglaise John Holt & Co en 1960. Elle la revend, après avoir également agrandi le vignoble, à Brent Walker en 1989. La société Chanel, dirigée par les frères Wetheimer, lui rachète le domaine en 1994.

Demeure
Le manoir, au style périgourdin, s'élève sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage). Ses murs en calcaire soutiennent un toit à multiples pans composés de tuiles plates.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble, couvrant soixante-six hectares, comprend une multitude de parcelles dissémiées à proximité mais aussi à bonne distance des bâtiments.

- Composition
Il est composé de Cabernet Sauvignon (60%), de Merlot (37%), de Petit Verdot (2%) et de Cabernet Franc (1%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de graves charrièes des Pyrénées. Il repose le plus souvent sur un sous-sol composé de calcaire mais aussi d'argiles gris bleuté ou rouge foncé.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne quarante ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille six cents à dix mille ceps.

- Rendement
Quarante-cinq hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Ségla (cent vingt mille bouteilles par an en moyenne).










- Autres vins -

 Alter Ego
 Château d'Arsac
   Château Ferrière
 Château Lascombes
   Château Mille Roses
 Chevalier de Lascombes

 
 
 
 

Accueil A propos de Bordeaux Primeurs Contact Ajouter Bordeaux Primeurs à vos favoris
Copyright Bordeaux Primeurs (Château Rauzan-Ségla Primeur) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés