Vin > Pessac-Léognan > Château Couhins

< Château CarbonnieuxChâteau Couhins-Lurton >


 

Château Couhins





Pessac-Léognan

Grand cru classé de Graves (1959)
(vin blanc uniquement)

Vin rouge & vin blanc


 Vin rouge
Le Château Couhins est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Sauvignon, de Cabernet Franc et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Pessac-Léognan.

Il est élevé douze mois en barriques (40% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Trente-cinq mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
16
16.80

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
13.80
12.85
12.50
...
14
16
17.15
16.80
18.75
15.50

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
13.90

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
5 %
8.39 %
-10.40 %
0 %
5 %
21.74 %
...




 Vin blanc
Le Château Couhins est un vin blanc issu de vignes de de Sauvignon blanc et Sauvignon gris plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Pessac-Léognan.

Il est élevé neuf mois avant d'être mis en bouteille.

Vingt mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné grand cru dans le classement des vins des Graves réalisé en 1959.


Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
19.40
20.30

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
16.75
16.30
15.50
15.33
17
20.50
20.25
21
21
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
16.80

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
4.64 %
6.84 %
-3.33 %
-3.33 %
-0.98 %
21.19 %
...


Prix HT moyens du Château Couhins blanc constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.


 La propriété 
Le domaine s'étend àquatre kilomètres au nord-est de la ville de Léognan.

Les différents bâtiments d'exploitation sont entourés de nombreuses vignes.

Histoire
Le notaire Alphonse Banchereau prend possession des terres, baptisées alors bourdieu de la Gravette, au dix-septième siècle (elles faisaient autrefois partie du Château Carbonnieux). Il y cultive notamment des vignes. Son fils Pierre administre à son tour la propriété après sa disparition en 1705. Jean-Baptiste en reprend les rênes lorsque son père meurt à son tour en 1745. Sa femme Luce Treyssac lui succède quand il décède en 1793. Ses nombreux enfants héritent du domaine familial lorsqu’elle s’éteint cinq ans plus tard. Il est revendu en 1805. Madame Bonhomme-Lapointe le reprend en 1822. Constant Mallet, blanchisseur de toiles, dirige à son tour la propriété à partir de 1832, Charles Mougenot s’y installe douze ans plus tard. Antoine Pestré lui succède en 1847. La production atteint douze tonneaux, sous sa direction, en 1850. Antoine Lair, négociant en bois, acquiert le domaine en 1855. Sa fille Marie, mariée à Jean-Baptiste Sérès, en hérite lorsqu’il décède dix ans plus tard. Elle le lègue à leur fille Angèle Catherine en 1883. Son mari Victor Alexis Constantin Hanappier, négociant en vins, introduit des vignes blanches dans le vignoble (il était jusque là entièrement constitué de cépages noirs). Ses deux fils Henri et Georges reprennent les terres familiales lorsqu'il disparaît en 1902. Ils plantent davantage de ceps blancs au cours des années suivantes. Michel Hannapier, fils d’Henri, et Edouard Gasqueton, son beau-frère, gèrent conjointement la propriété à la suite de leurs décès dans les années 1930. Ils élaborent cinquante-cinq barriques en 1949. La plupart des vignes sont arrachées après la mort d’Edouard Gasqueton en 1962. Sa veuve confie en 1967 la gestion des deux hectares restants à André Lurton avant de céder le domaine familial à la SAFER deux ans plus tard. Cette dernière en revend une quarantaine d’hectares à l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) sans le château ni les chais. André Lurton gère le vignoble, peu à peu étendu, jusqu’en 1979 (l’institut lui a, entre temps, cédé six hectares de terres qu’il a baptisés Couhins-Lurton). L’’INRA construit à ce moment-là des bâtiments d’exploitation pour y vinifier les raisins des vignes qu’il exploite dorénavant directement..

Vignobles

Vignes noires

- Superficie
Les vignes s'étendent s'étend sur quinze hectares.

- Composition
Elles sont composées de Merlot (50%), de Cabernet Sauvignon (40%), de Cabernet Franc (7%) et de Petit Verdot (3%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur des sols constiués :
- de graves,
- d'argile reposant sur du calcaire,
- de graves, d'argile et de sable recouvrant une couche d'argile).

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille cinq cents à neuf mille cent ceps.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.


Vignes blanches

- Superficie
Les vignes, couvrant six hectares, s'étendent sur un coteau.

- Composition
Elles sont composées de Sauvignon blanc (95%) et Sauvignon gris (5%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué d'argile. Il repose sur un sous-sol composé de calcaire.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.










- Autres vins -

 Château Bernadotte  Château d'Yquem    Château de Fieuzal  Château de Sainte Gemme    Château La Clare  Château Magrez Fombrauge

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés