Historique des ventes
de vins en primeur





Vin > Sauternes >

Château d'Yquem Primeur



< Château d'ArcheChâteau de Fargues >


 

Château d'Yquem





Sauternes

Premier Cru Classé Supérieur

Vin blanc liquoreux

Le Château d'Yquem est un vin blanc liquoreux issu de vignes de Sémillon et de Sauvignon plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Sauternes.

Il est élevé trente-six mois avant d'être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été classé Premier Cru Supérieur dans le classement des vins de Sauternes réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
495
...
...
...
...
...
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
520
395
430
175
640

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château d'Yquem constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine, situé au sommet d'une colline, s'étend à deux kilomètres au nord du village de Sauternes.

Le château et les bâtiments d'exploitation, situés à proximité, sont entourés d'un parc arboré et de nombreuses vignes.

Histoire
Aliénor d'Aquitaine hérite des terres situées au lieu-dit Yquem à la mort de son père en 1137. Le prince Louis (futur Louis VII) en prend possession lorsqu'il l'épouse cette même année (elles sont alors adjointes au domaine royal). Il les lui restitue quand ils divorcent quinze ans plus tard. Elle se remarie immédiatement avec Henri Plantagenêt (sacré roi d'Angleterre deux ans plus tard). Ce dernier reçoit alors les terres en dot. Le roi de France, Charles VII, les rattache une nouvelle fois au domaine royal lorsqu'il s'empare de l'Aquitaine en 1453. Celui-là alloue les terres à Messieurs Mancescal et Berthier par la suite. Ils les cèdent à Jacques de Sauvage, trésorier général de France, contre une maison et ses dépendances situées à Bordeaux en 1593 (elles comprennent à cette époque plusieurs métairies, des granges, des prés, des terrains cultivables, des vignes, des chais ainsi qu'une maison fortifiée construite à la place de l'ancienne forteresse datant du douzième siècle). Il lègue le domaine à son fils Raymond quelque temps plus tard. Sa femme Françoise de Saint-Cricq, en reprend les rênes lorsqu'il meurt à son tour. Elle demande en 1625 aux paysans louant des parcelles de ne cultiver que des cépages blancs. Son fils François, une fois à la tête du domaine, convertit également les terres qu'il gère directement (les raisins récoltés lui permettent de produire cent vingt-huit tonneaux de vin en 1659). Léon de Sauvage, après avoir succédé à son père, rachète les terres au domaine royal en 1711. Son arrière-petite-fille Françoise Joséphine les apporte en dot à Louis-Amédée de Lur-Saluces quand ils se marient en 1785. Elle en prend la direction après le décès de son époux, à la suite d'une chute de cheval, trois ans plus tard. La production atteint, sous sa direction, cent quarante barriques en 1850. Son petit-fils Romain Bertrand hérite de la propriété lorsqu'elle s'éteint l'année suivante (la fièvre jaune ayant emporté son unique fils Antoine Marie en 1823). Il la lègue à Amédée, l'un de ses nombreux enfants, en 1867 (les vignes couvrent à cette époque quatre-vingt-dix hectares soit plus de la moitié du domaine). Celui-ci est confronté quelques années plus tard à la destruction de nombreux ceps par le phylloxéra. Eugène, à la tête du domaine depuis le décès de son frère en 1894, renouvelle intégralement le vignoble au début du vingtième siècle. Son fils Bertrand lui succède lorsqu'il disparaît en 1922. Il dirige la propriété jusqu'à son décès en 1968. Son neveu Alexandre, faute de descendance directe, l'administre à son tour durant les décennies suivantes. Plusieurs membres de la famille Lur-Saluces vendent en 1996 trente-huit pour cent des actions de la société civile détenant le domaine à l'entreprise LVMH. Celle-ci rachète trois ans plus tard d'autres actions représentant vingt-six pour cent du capital pour en devenir l'actionnaire majoritaire.

Demeure
Le château, construit sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constitué de deux corps perpendiculaires reliés entre eux par une tour. Trois autres tours y sont accolées.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur cent treize hectares.

- Composition
Il est composé de Sémillon (80%) et de Sauvignon (20%)..

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de graves et d'argile.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.










 
 
 
 

Accueil A propos de Bordeaux Primeurs Contact Ajouter Bordeaux Primeurs à vos favoris
Copyright Bordeaux Primeurs (Château d'Yquem Primeur) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés