Vin > Saint-Emilion Grand Cru > Château Franc Mayne

< Château FonroqueChâteau Godeau >


 

Château Franc Mayne





Saint-Emilion Grand Cru

Grand cru classé de Saint-Emilion (2022)

Vin rouge

Le Château Franc Mayne est un vin rouge issu de vignes plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Distinction(s)
Il a été ordonné grand cru dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2022.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
23.80

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
...
...
...
...
23.50
28
29.40
26.60
23.10

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
21
19.50
24.50

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
8.40
...
13.30
16
18.30
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
3.03 %
-10.53 %
-19.05 %
1.28 %
...
...


Prix HT moyens du vin Château Franc Mayne constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à un peu plus d'un kilomètre au nord-ouest du village de Saint-Emilion.

La maison de maître, ses dépendances et le parc arboré attenant sont entourés de vignes.

Histoire
Hélie de Castillon octroie le lieu-dit La Gomerie à l’abbaye cistercienne de Fayze en 1276. Elle le conserve pendant quatre cents ans. L’ordre religieux des Jacobins l’administre par la suite. Les pouvoirs publics lui confisquent le domaine durant la Révolution. La famille Laveau acquiert les terres entourant l’ancien relais de poste transformé en demeure lorsqu’il est revendu en plusieurs lots. Elle y produit soixante-dix barriques en 1850. Edmond Fourcaud, après avoir repris les rênes de la propriété, élabore quelque vingt-cinq tonneaux par an entre 1853 et 1868. Sa femme Agnès, également nommé Fourcaud, lui succède lorsqu’il s'éteint peu après. Les raisins récoltés lui permettent de remplir vingt-cinq barriques en 1874. Georges des Cordes prend à son tour possession du domaine par la suite. La production passe, sous sa direction, de quinze tonneaux en 1886 à soixante barriques en 1898. François Chevalon n’acquiert qu’une partie des terres quand il décède cinq ans plus tard (le reste est repris par le fondeur de cloches saint-emilionnais Émile Vauthier). Il la revend à Jean Theillassoubre peu de temps après. Ce dernier élabore en moyenne trente tonneaux de vin par an au début des années 1920. Sa descendante, madame Butaud, cède le domaine à la société d'assurances AXA en 1984. Elle le revend au négociant belge Georges Fourcroy douze ans plus tard, Griet Van Malderen et Hervé Laviale acquièrent à leur tour la propriété en 2005. Ils rénovent le cuvier et construisent un second chai à barriques. Jean-Pierre Savare, président d’Oberthur Fiduciaire, leur rachètent le domaine en 2018.

Demeure
La maison de maître, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d'un toit en tuiles.

Second vin
Un second vin est produit : Ilex de Franc Mayne.










- Autres vins -

 Château Brillette
 Château La Clotte
   Château Mazeyres
 Château Sansonnet
   Château Tour Haut-Caussan
 La Closerie de Fourtet

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés