Vin > Saint-Emilion Grand Cru > Troplong Mondot

< Tertre RoteboeufVieux Château Mazerat >


 

Troplong Mondot





Saint-Emilion Grand Cru

Premier grand cru classé de Saint-Emilion (2022)

Vin rouge

Troplong Mondot est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Sauvignon et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Il est élevé dix-sept mois en barriques (75% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Quatre-vingt mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné premier grand cru dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2022.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
84
84

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
118
69.12
64.80
63.40
69.12
99.40
122.40
83
96.80
70

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
46.35
32
28.50
32.30
28
103.50
83
48.50
43.50
103.50

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
9
10.30
11
14.50
22.85
30.50
35.80
35.05
33.55

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
6.10
8.85
10.05

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
20 %
-13.22 %
1.20 %
-15.49 %
-28.81 %
-18.84 %


Prix HT moyens du vin Troplong Mondot constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à un peu plus d'un kilomètre au sud-est du village de Saint-Emilion.

La maison de maître et les vastes bâtiments d'exploitation, situés à proximité, bordent des milliers de vignes.

Histoire
Jean de Sèze acquiert le domaine, s’étendant de Mondot à Pavie, au cours de sa vie. Pierre, l’un de ses enfants, le dirige après sa disparition en 1722. Jean en reprend les rênes à la suite de son père quelque temps plus tard. Son fils Jean Raymond Sempé, négociant, lui succède. Marie et Marthe, deux de ses filles, héritent des terres situées au lieu-dit Mondot au début du dix-neuvième siècle. Leurs époux respectifs, Jean Baptiste Osmin Gérus de Laborie et Jean Jules Martial Troplong, en prennent les rênes quelques années plus tard. Ce dernier, remarié avec sa petite cousine Jeanne Hélène Elisabeth Troplong après la disparition de sa femme, cède le domaine à son beau-frère Raymond Théodore Troplong en 1850. Celui-ci y adjoint plusieurs parcelles par la suite pour accroître la production (elle n’atteignait que vingt tonneaux lorsqu’il la racheta). Sa femme Maria Antonia Lota confie la direction de la propriété familiale à son neveu Edouard, fils de Jean Jules Martial Troplong, lorsqu’il décède en 1869 avant de la lui léguer onze ans plus tard. La production atteint, sous sa direction, cent vingt barriques en 1908. Il revend le domaine à Ernestine Lassèverie, propriétaire de nombreux domaines viticoles dans le Bordelais, quelques années plus tard. Le négociant belge Georges Thienpont le lui rachète en 1921. Il cède la propriété à un autre négociant, Alexandre Valette, quinze ans après. Son fils Bernard en reprend les rênes quand il s’éteint en 1957. Claude, l’un de ses fils, lui succède au cours des années 1960. Sa fille Christine dirige à son tour le domaine à partir de 1981. Elle en confie la direction à son mari Xavier Pariente au début des années 2000. La société de réassurance SCOR acquiert le domaine, trois ans après le décès de Christine Valette, en 2017.

Demeure
La maison de maître, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d'un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur trente-trois hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (89%), de Cabernet Sauvignon (9%) et de Cabernet Franc (2%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de calcaire, de silex et d'argile.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte cinq mille six cents à six mille six cents ceps.

- Rendement
Quarante et un hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.

Second vin
Un second vin est produit : Mondot (trente mille bouteilles par an en moyenne).










- Autres vins -

 Blason de l'Evangile
 Château Coutet
   Château La Fleur de Boüard
 Château Les Trois Croix
   Château Lusseau
 Clos Puy Arnaud

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés