Vin > Saint-Emilion Grand Cru > La Mondotte

< La Closerie de FourtetLa Réserve de Louis >


 

La Mondotte





Saint-Emilion Grand Cru

Premier grand cru classé de Saint-Emilion (2022)

Vin rouge

La Mondotte est un vin rouge issu de vignes de Merlot et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Il est élevé dix-huit à vingt-quatre mois en barriques (elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été ordonné premier grand cru dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2022.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
154
147

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
274
121.50
118
115
124
201.60
228.50
134.40
194
126

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
218
105
...
84.70
...
...
107.50
92
292.50

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
381.10
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
- 4.55 %
16.67 %
-24.23 %
9.38 %
-27.08 %
-46.36 %
...


Prix HT moyens du vin La Mondotte constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à près de deux kilomètres au sud-est du village de Saint-Emilion.

La maison et le bâtiment d’exploitation adjacent sont presque entièrement ceints de vignes.

Histoire
Messieurs Métayer et Verneuil, voisins, cultivent concomitamment des vignes sur leurs domaines respectifs à la fin des années 1860. Leurs femmes en reprennent les rênes lorsqu’ils disparaissent quelque temps plus tard. Jean Loizeau acquiert puis fusionne les deux propriétés au début des années 1880. Il cède la tête du domaine à son fils Pierre, sept ans avant de décéder, en 1908. Ernest Flageol, négociant en fer, reprend la propriété par la suite. La production atteint quarante tonneaux, sous sa direction, au début des années 1920. Monsieur Maigre administre ensuite le domaine. Pierre Meyrat, garagiste installé à Cahors, le rachète après avoir acquis le Château Canon-La Gaffelière en 1953. Il les dirige conjointement jusqu’à son décès en 1969. Joseph Hubert von Neipperg en prend possession deux ans plus tard. Son fils Stephan lui succède lorsqu’il disparaît en 1983. Il érige des bâtiments d’exploitation dédiés en 1997 (les raisins étaient jusqu’à lors vinifiés au Château Canon-La Gaffelière).

Demeure
La maison et la tour encastrée s’élèvent sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage). Les murs en pierre et en calcaire soutiennent plusieurs toits en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur 4,5 hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (75%) et de Cabernet Franc (25%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de calcaire, de limon et d'argile.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne cinquante ans.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.










- Autres vins -

 Château Brown
 Château Charmail
   Château Dauzac
 Château Lagrange
   Château Marquis de Terme
 Clos du Jaugueyron

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés