Vin > Saint-Emilion Grand Cru > Château Villemaurine

< Château ValandraudChâteau Yon Figeac >


 

Château Villemaurine





Saint-Emilion Grand Cru

Grand cru classé de Saint-Emilion (2022)

Vin rouge

Le Château Villemaurine est un vin rouge issu de vignes de Merlot et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Il est élevé quatorze à dix-huit mois en barriques (70 à 90% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Trente mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné grand cru dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2022.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
33.60
33.60

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
31.50
25.95
...
...
25
35
38.50
32.50
38.50
33.50

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
0.30 %
-12.73 %
3.38 %
-4 %
6.67 %
...


Prix HT moyens du vin Château Villemaurine constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s’érend à la lisière du village de Saint-Emilion.

La maison de maître et les différents bâtiments d'exploitation attenants bordent de nombreux rangs de vignes.

Histoire
Jean Laveau dirige le domaine jusqu’à son décès en 1836 (il appartient à sa famille depuis plusieurs décennies). Vincent Lacaze, père de trois enfants, en hérite alors. Son gendre Jean Gabriel Emile Morange (bâtisseur de la demeure actuelle) ainsi que les familles Troquart et Jean possèdent les terres en 1872. Cette dernière rachète quelque temps plus tard la partie administrée par Catherine Morange (née Lacaze) depuis le décès de son mari en 1883. Mathilde Jean élabore quinze tonneaux en 1892. Raoul Passemard acquiert la propriété l’année suivante. Sa femme en reprend les rênes lorsqu’il décède en 1908. Son petit-fils Jacques Vauthier codirige un temps le domaine avec elle par la suite (ils élaborent vingt-huit tonneaux ensemble en 1949) avant d’en prendre seul la direction. Le négociant Robert Giraud le lui rachète en 1970. Il revend la propriété à l'Union Française de Gestion (UFG) quatorze ans plus tard. Celle-ci la cède au négociant belge Justin Onclin en 2007. Il modernise le cuvier et le chai à barriques tout en installant une plate-forme dominant les vignes. La société de BTP Soltechnic, dirigée par Jean-François Lefévère, acquiert le domaine auprès de lui en 2021.

Demeure
La maison de maître, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d'un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur sept hectares d'un seul tenant.

- Composition
Il est composé de Merlot (80%) et de Cabernet Franc (20%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué d'une couche d'argile reposant sur un socle calcaire.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte sept mille sept cents ceps.

- Rendement
Trente hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Les Angelots de Villemaurine (vingt mille bouteilles par an en moyenne).










- Autres vins -

 Château Bourgneuf
 Château d'Aiguilhe
   Château Larose Perganson
 Château Villars
   Les Plantes du Mayne
 Pétrus

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés