Vin > Saint-Emilion Grand Cru > Château Soutard

< Château SansonnetChâteau Tauzinat L'Hermitage >


 

Château Soutard





Saint-Emilion Grand Cru

Grand cru classé de Saint-Emilion (2022)

Vin rouge

Le Château Soutard est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Franc, de Cabernet Sauvignon et de Malbec plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Il est élevé dix-huit mois en barriques de chêne français (60% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été ordonné grand cru dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2022.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
2022
2023
41
41
39
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
31.10
25
...
22
26
35
38.80
37.30
41.67
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
20.15
19.40
...
19.75
...
20
19.25
18.30
23.05
29.30

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
9.90
11.15
13.30
15.25
16.20
16.75

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Soutard constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à huit cents mètres au nord du village de Saint-Emilion.

Le Château, ses nombreuses dépendances et le parc sont entourés de vignes.

Histoire
Elie Gréau, avocat et lieutenant de justice, dirige le domaine en 1620. Il est composé de terres, d’une ferme et d’un moulin. Jean Couture, jurat de Saint-émilion, rachète la propriété en 1699. Il la lègue à son fils Pierre vingt-six ans plus tard. Sa sœur Marie en hérite lorsqu’il disparaît à son tour en 1727. Elle construit le château actuel quatorze ans après. Son fils Jean Combret de Faurie reprend par la suite les rênes du domaine familial. Ill le confie, faute d’héritier direct, à son neveu Jacques Combret de Milon en 1804. Celui-ci revend la propriété à Jean Laveau sept ans plus tard. Sa parente Marie d’Allard en hérite quand il s’éteint, sans descendance, en 1836. Elle la transmet à son tour à son neveu Adolphe en 1873. Ce dernier lègue le domaine de son vivant à Raoul, l’un de ses enfants, en 1895. Sa sœur Marie le reprend quand il meurt en 1909. Il est dés lors dirigé par son mari Henri du Foussat de Bogeron. La production atteint, sous sa direction, cent vingt tonneaux par an. Son gendre Michel des Lignéris, ingénieur agronome, lui succède à la tête de la propriété familiale après sa disparition en 1921. Jacques, son fils, la transmet à ses enfants (François, Hélène et Isabelle) lorsque sa mère Jeanne meurt en 1979. Ces derniers cèdent le domaine à la compagnie d’assurances La Mondiale vingt-sept ans plus tard. Elle y adjoint le Château Cadet-Piola, après avoir entièrement reconstruit les chais l’année précédente, en 2012.

Demeure
Le Château, construit sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage) est constitué d'un corps central flanqué de deux pavillons. Ses murs en calcaire soutiennent un toit de tuiles (corps central) et deux toitures d'ardoise (pavillons)

Chais
Les chais, conçus par l’architecte Fabien Pédelaborde, ont été construits en 2011.

- Cuvier
Le cuvier est équipé de cuves tronconiques en inox et en bois de soixante hectolitres.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur trente hectares d'un seul tenant.

- Composition
Il est composé de Merlot (63%), de Cabernet Franc (28%), de Cabernet Sauvignon (7%) et de Malbec (2%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur des sols constitués :
- d'argile et de calcaire (plateau).
- d'argile (coteaux),
- de sable (pied des coteaux).

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente-cinq ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille cinq cents ceps (les parcelles récemment couvertes de vignes comptent huit mille pieds par hectare).

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement avec des cagettes lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Petit Soutard. Il était auparavant étampé Clos de la Tonnelle jusqu'en 2000 puis Les Jardins de Soutard jusqu'en 2015.










- Autres vins -

 Château Branas Grand Poujeaux
 Château Figeac
   Château Hosanna
 Château La Mission Haut-Brion
   Château Olivier
 Gracia

 
 
 
 

Contact
Copyright © 2024 Cestanet Tous droits réservés