Vin > Haut-Médoc > Château Ségur

< Château ReyssonChâteau Sénéjac >


 

Château Ségur





Haut-Médoc



Vin rouge

Le Château Ségur est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Sauvignon, de Cabernet Franc et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Haut-Médoc.

Il est élevé douze mois en barriques (33% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Cent mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Ségur constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine est situé à la lisière de la ville de Parempuyre sur une croupe formant jadis lîle d’Arès.

Les différents bâtiments sont regroupés au milieu des vignes.

Histoire
Messire de Ségur, propriétaire des terres situées sur l’ancienne île d’Arès, bâtit la demeure au début du dix-septième siècle (les premières vignes sont également plantées à cette époque). Ses descendants en héritent tour à tour au cours des décennies suivantes. Les pouvoir publics confisquent le domaine à l’un d’eux durant la Révolution. Ils le revendent lors d’enchères organisées le 4 octobre 1795. Monsieur Queyraud, après avoir repris la propriété, produit quelque vingt tonneaux de vin par an entre 1845 et 1864. Monsieur Heyrim reprend à son tour le domaine quelque temps plus tard (les raisins récoltés lui permettent de remplir une soixantaine de barriques par an entre 1868 et 1974) puis sa femme lui succède lorsqu’il disparaît. La production atteint toujours soixante tonneaux, sous sa direction, en 1883 avant de chuter à quarante barriques trois ans plus tard. G. Pépin prend peu après possession des terres. Il élabore autant de vin entre 1893 et 1898. La veuve de Ch. Pépin administre à son tour la propriété au siècle suivant. Elle porte la production à soixante-quinze tonneaux en 1922. L’industriel Armand Bacqué reprend le domaine durant la décennie puis le lègue à son fils Jean. Joseph et Gabrielle Grazioli rachètent la propriété, très délabrée, lorsqu’ils reviennent du Maroc en 1959. Ils restaurent les bâtiments et agrandissent le vignoble qui ne s’étendait plus que sur deux hectares au cours des années suivantes. Leur fils Jean-Pierre leur succède par la suite à la tête du domaine. Il le gère un temps puis en transmet les rênes à son fils Pierre en 2018..

Vignoble

- Superficie
Le vignoble, couvrant trente-neuf hectares d'un seul tenant, s'étend sur une croupe.

- Composition
Il est composé de Merlot (42%), de Cabernet Sauvignon (34%), de Cabernet Franc (18%) et de Petit Verdot (6%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur un sol constitué de graves fines et grossières (85%) ainsi que de graves mélangées à du sable ou à de l’argile (15%). Il repose sur un sous-sol composé de sable, d’argile et d’une épaisse couche de graves.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne quarante ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille six cent soixante-sept ceps.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées mécaniquement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Domaine Boisgrand (cinquante mille bouteilles par an en moyenne).










- Autres vins -

 Château Bellisle Mondotte
 Château Haut-Brisson
   Château La Couspaude
 Château Nénin
   Château Patache d'Aux
 Château Ripeau

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés