Vin > Listrac > Château Saransot-Dupré

< Château ReverdiChâteau Cap Léon Veyrin >


 

Château Saransot-Dupré





Listrac-Médoc

Cru bourgeois supérieur (2020)

Vin rouge

Le Château Saransot-Dupré est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Sauvignon, de Cabernet Franc, de Petit Verdot et de Carmenère plantées dans l’aire de l’appellation d’origine contrôlée Listrac-Médoc.

Il est élevé vingt mois en barriques en chêne (30% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été ordonné cru bourgeois supérieur dans le classement réalisé en 2020.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
5.40
4.75
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Saransot-Dupré constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
La maison de maître et les différents bâtiments d’exploitation sont situés au coeur du village de Listrac-Médoc. Les vignes s’étendent à quelques encablures.

Histoire
Jean-Baptiste Antoine Dupré achète en 1843 à Marie-Nicole Mal de Saint-Géran, veuve de Jean-Louis Hostein Dussort, les ceps implantés au lieu-dit Fourcas (ils servent à produire un vin étampé Roullet) ainsi que les vignes et les constructions situées au lieu-dit Saransot (les premières avaient été plantées par son beau-père Jean Baptiste Hosten après qu’il eut acheté les terres en 1735).Tous les raisins récoltés sont utilisés pour élaborer le cru Roullet jusqu’à la réfection de ces bâtiments en 1868. Il les vinifie par la suite séparément pour donner naissance à deux vins distincts : Château Fourcas-Dupré et Château Saransot-Dupré. Son fils Jean-Baptiste Albert cède le domaine à Ovide Raymond, peu de temps après sa mort, en 1875. Marie Conte, sa femme, en reprend les rênes lorsqu’il disparaît à son tour deux ans plus tard. Elle est contrainte de se séparer du vignoble de Fourcas en 1881 pour faire face aux difficultés financières engendrées par la destruction de nombreuses vignes par le phylloxéra. L'oïdium ravage également le vignoble l'année suivante. Les faibles vendanges l'obligent à vendre la propriété à la barre du tribunal en 1885. Son père, Pierre Conte, la rachète alors. Sa femme s'installe à la tête du domaine quand il meurt peu après. Elle élabore soixante tonneaux en 1893. Sa fille Marie reprend la direction de la propriété familiale par la suite. La production atteint, sous sa direction, soixante-dix barriques en 1898. Son fils Darius hérite du domaine quand elle s'éteint en 1821. Il produit cent quarante tonneaux l'année suivante. Les raisins récoltés ne lui permettent de remplir que soixante barriques en 1949. Philippe, l'un de ses enfants, lui succède après son décès huit ans plus tard. Il transmet les rênes de la propriété à son fils Yves au début des années 1980.

Demeure
La maison de maître, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d’un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s’étend sur dix-sept hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (59%), de Cabernet Sauvignon (8%), de Cabernet Franc (15%), de Petit Verdot (17%) et de Carmenère (1%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de calcaire, d'argile, de limons et de sables.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne vingt-sept ans.

Second vin
Un second vin est produit : Château Pérac.










- Autres vins -

 Château Cartier
 Château Feytit-Clinet
   Château Quercy
 Château Lagrange
   Château Sérilhan
 Le Petit Cheval

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés