Vin > Pauillac > Château Pontet-Canet

< Château Pichon Longueville Comtesse de LalandeEcho de Lynch-Bages >


 

Château Pontet-Canet





Pauillac

Cinquième cru classé de la Gironde (1855)

Vin rouge

Le Château Pontet-Canet est un vin rouge issu de vignes de Cabernet Sauvignon, de Merlot, de Cabernet Franc et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Pauillac.

Il est élevé seize à dix-huit mois en barriques (50% d'entre elles sont renouvelées chaque année) et en amphores en béton avant d’être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été ordonné cinquième cru dans le classement des vins de la Gironde réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
2022
2023
86.80
86.80
105
77

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
115
75.90
68.20
67.40
75
85
129.60
96
98
84

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
37.35
25
21.35
...
27
55
46
46
47
90

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
7.70
...
9
11.10
14.50
19.80
22.80
19.50
22.85

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
11.45
8.70
6.10
11.90
13.15

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
-26.67 %
-11.29 %
-11.29 %
-8.33 %
-21.43 %
14.24 %
63.83 %


Prix HT moyens du vin Château Pontet-Canet constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend àdeux kilomètres au nord-ouest de la ville de Pauillac

Le château et la maison attenante ainsi que les vastes bâtiments d’exploitation bordent de nombreux rangs de vignes.

Histoire
Jean-Pierre de Pontet, Garde des Sceaux de la Chancellerie de la Cour des Aides, prend possession des terres au début du dix-huitième siècle. Son fils Bernard, après en avoir hérité, y adjoint celles situées au lieu-dit Canet. Pierre-Bernard, député de la Gironde entre 1815 à 1824, poursuit l’extension du domaine familial à la suite de son père. Son fils Edouard le revend, en mauvais état faute de l’avoir entretenu, au négociant bordelais Herman Cruse en 1865. Celui-ci le rénove alors profondément au cours des années suivantes (il construit notamment un nouveau chai). Sa femme Sophie Lawton en prend les rênes lorsqu’il décède en 1877. Elle produit annuellement entre cent quatre-vingts et deux cents tonneaux de vin au cours des deux décennies suivantes. La maison de négoce familiale, devenue propriétaire du domaine après sa disparition en 1916, en élabore autant en 1949. La faible demande l’oblige quelque temps plus tard à écouler la production dans les wagons-restaurants de la SNCF. Guy Tesseron, producteur de Cognac, lui rachète la propriété en 1975. Il en confie quatorze ans plus tard la direction à son fils Alfred. Ce dernier rénove alors profondément le domaine peu entretenu depuis de nombreuses décennies.

Demeure
Le château, au style néoclassique, est constitué de trois niveaux (un rez-de-chaussée, un étage et des combles aménagés). Ses murs en calcaire soutiennent un toit à multiples pans d’ardoise. Il est relié à une maison typiquement girondine composée de deux paliers (un rez-de-chaussée et un étage surmonté d’une balustrade). Son toit en tuiles repose sur quatre murs en calcaire.

Chais

- Cuviers
Le cuvier constitué de cuves en bois a été bâti au dix-neuvième siècle tandis que le cuvier équipé de cuves en béton a été construit en 2005.

- Chai à amphores
Le chai à amphores, fonctionnant sans électricité, a été inauguré en 2017.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble, composé d’une centaine de parcelles, s’étend sur quatre-vingt-un hectares.

- Composition
Il est composé de Cabernet Sauvignon (62%), de Merlot (32%), de Cabernet Franc (4%) et de Petit Verdot (2%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur un sol constitué de graves de l’ère quaternaire (Günz) reposant sur un sous-sol calcaire.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne cinquante ans. Les plus anciens ceps ont été plantés en 1940.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte neuf mille cinq cents ceps.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement avec des cagettes lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Les Hauts de Pontet-Canet. Il était auparavant étampé Les Hauts de Pontet.

Tournage(s)
Le film ''J’ai épousé une ombre'', réalisé par Robin Davis, a notamment été tourné au sein du domaine en 1982.

Hélène Georges (Nathalie Baye), abandonnée par Franck (Richard Bohringer) alors qu'elle est enceinte de huit mois, fait la connaissance de Patricia (Nathalie Baye) et Bertrand (Humbert Balsan) peu avant que le train les menant dans le Sud déraille. Elle comprend à l'hôpital que les parents (Guy Tréjan et Madeleine Robinson) de ce dernier l'ont confondu avec leur belle-fille qu'ils n'avaient encore jamais rencontrée (elle n'a pas, à l’instar de son compagnon, survécu à l'accident). Hélène vit heureuse au sein de leur domaine viticole avec son nouveau compagnon/beau-frère Pierre (Francis Huster) jusqu’à la réapparition de Franck…










- Autres vins -

 Château Croizet-Bages
 Château Doisy Dubroca
   Château La Serre
 Château Le Gay
   Château Pouget
 Château Rol Valentin

 
 
 
 

Contact
Copyright © 2024 Cestanet Tous droits réservés