Historique des ventes
de vins en primeur





Vin > Pauillac >

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande Primeur



< Château Pichon Longueville BaronChâteau Pontet-Canet >


 

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande





Pauillac

Deuxième cru classé du Médoc

Vin rouge

Le Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande est un vin rouge issu de vignes de Cabernet Sauvignon, de Merlot, de Cabernet Franc et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Pauillac.

Il est élevé dix-huit mois en barriques (50% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été classé Second Cru dans le classement des vins du Médoc réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
162
84
68
68
76
113
141
106
156
123

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
70.90
46
38.70
75
49
101
84
68
46
147

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
13.35
...
13.05
15.90
...
49.55
49.55
42.70
38.10

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
25.15
12.20
20.60
25.05

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
-21.15 %
16.04 %
-12.77 %
8.85 %
61.84 %
-16.33 %
151.02 %


Prix HT moyens du vin Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend, non loin de l'estuaire de la Gironde, à quelque deux kilomètres au sud de la ville de Pauillac

Le château, entouré d'un parc arboré, jouxte les différents bâtiments d'exploitation et de nombreuses vignes.

Histoire
La famille de Montguyon règne au Moyen Age sur la modeste ferme et les bâtiments entourés de bois et de champs situés au lieu-dit La Baderne. Antoine Brun de Boysset les administre à son tour au début du seizième siècle. Françoise de Bernard revend les terres à Denis de Mullet, seigneur de Latour, en 1612. Pierre des Mesures de Rauzan en rachète quarante parcelles en 1689. Il les couvre de nombreuses vignes pour y produire du vin. Sa femme Jeanne de Moncourier attribue les terres, après son décès en 1692, à leur fille Thérèse (il l'avait laissée libre de répartir à sa guise son patrimoine entre leurs différents enfants). Cette dernière les cède à Jacques de Pichon, baron de Longueville, lorsqu'elle l'épouse en 1694. Il les lègue à son fils, également prénommé Jacques, trente-sept ans plus tard. Celui-ci agrandit par la suite le vignoble pour élaborer davantage de vin. Son fils Jean-Pierre reprend les rênes du domaine lorsqu'il décède en 1752 (trente tonneaux sont produits chaque année à cette époque). Il l'administre jusqu'à sa disparition en 1761. Sa femme, Marie Barbe, gère ensuite les terres familiales pendant seize ans puis son fils Joseph les prend en charge. Il transmet la propriété à ses quatre enfants encore vivants Sophie, Virginie, Joséphine et Raoul en 1849 (chacun d'entre eux hérite de quatorze hectares sauf Raoul auquel est octroyé, en plus, la part de son frère Louis décédé en 1835). Ce dernier dirige le domaine familial, resté unifié d'un commun accord, au cours des années suivantes. Ses sœurs Virginie (celle-ci a récupéré quelque temps plus tôt la part de sa sœur Sophie) et Joséphine dirigent conjointement leurs terres respectives après sa disparition en 1864 (le fils adoptif de leur frère dirige, de son coté, les terres dont il a hérité). Cette dernière lègue les siennes à sa sœur en 1875. Virginie, jadis mariée au comte Henri Charles de Raymond de Lalande, transmet son domaine à sa nièce par alliance Elise Laure de Pelet-Lautrec en 1882. Sa fille Sophie en prend possession lorsqu'elle décède quelque temps plus tard. Ses enfants le revendent à une société contrôlée à cinquante-cinq pour cent par les frères Louis et Edouard Miailhe à sa mort en 1925. Ce dernier devient l'unique détenteur de cette participation lorsqu'ils se partagent toutes leurs propriétés viticoles en 1953. Son fils Alain Marie William prend la direction du domaine quand il meurt en 1959 (le vignoble s'étend alors sur soixante hectares). Il la transmet à sa sœur May-Eliane de Lencquesaing lorsqu'elle récupère les parts de la société en 1978 à la suite d'un nouveau partage des propriétés familiales. Elle acquiert peu de temps après vingt-neuf pour cent des actions auprès de quatre actionnaires minoritaires avant d'obtenir le solde en 1978. La maison de Champagne Louis Roederer lui rachète la propriété en 2007.

Demeure
La château, construit sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constitué d'un corps central encadré de deux pavillons et d'une tour cylindrique adossée à la façade. Ses murs en calcaire soutiennent plusieurs toits à multiples pans d'ardoise.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur soixante-dix huit hectares.

- Composition
Il est composé de Cabernet Sauvignon (45%), de Merlot (35%), de Cabernet Franc (12%) et de Petit Verdot (8%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de graves. Il repose sur un sous-sol composé d'argile.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : La Réserve de la Comtesse.










- Autres vins -

 Château Clerc Milon
 Château Fonbadet
   Château Haut-Batailley
 Château Lynch-Moussas
   Château Puy La Rose
 Les Hauts de Pontet-Canet

 
 
 
 

Accueil A propos de Bordeaux Primeurs Contact Ajouter Bordeaux Primeurs à vos favoris
Copyright Bordeaux Primeurs (Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande Primeur) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés