Vin > Margaux > Château Paveil de Luze

< Château PalmerChâteau Pouget >


 

Château Paveil de Luze





Margaux

Cru bourgeois exceptionnel (2020)

Vin rouge

Le Château Paveil de Luze est un vin rouge issu de vignes de Cabernet Sauvignon, de Merlot et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Margaux.

Il est élevé douze mois en barriques (30% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été ordonné cru bourgeois exceptionnel dans le classement réalisé en 2020.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Paveil de Luze constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s’étend à quatre kilomètres au nord-ouest du village de Margaux.

La chartreuse et ses dépendances sont entourées de vignes et d’un vaste parc arboré.

Histoire
Le notaire Pierre Hosten achète plusieurs parcelles, notamment couvertes de vignes, à la fin du seizième siècle. Il construit dans un premier temps une grange dans laquelle les raisins sont vinifiés puis rachète d’autres terres afin d’accroître la production de vin mais aussi pour y édifier une demeure. Pierre Hosten cogère le domaine avec Jean Bretonneau, époux de sa fille Thérèse depuis 1707, durant les dernières années de son existence. Ce dernier en prend seul les rênes après la disparition de son beau-père en 1712. Il lègue le domaine à son fils Jean Raymond, président en la cour des Aides et des Finances de Guyenne, trente ans plus tard. Ses filles Marie Paule de Fauquier et Marie Victoire de Camain de Saint-Sulpice en héritent ensuite. La propriété familiale leur est confisquée, pour régler une dette, en 1810. Elle est revendue à monsieur Minvielle, négociant installé à Saint-Domingue, lors d’enchères organisées quatre ans plus tard. Le baron Alfred de Luze, également négociant, acquiert à son tour le domaine en 1862. Il le transmet quelque temps plus tard à son fils Francis. Marie Mandrot, sa femme, lui succède à la tête de la propriété lorsqu’il disparaît en 1871. Alfred, l’un de ses enfants, en reprend ensuite les rênes. Il produit vingt-cinq tonneaux de vin en 1922. Son fils Francis administre le domaine après sa disparition en 1943. La production n’atteint plus que vingt barriques, sous sa direction, en 1949. Il transmet par la suite la direction de la propriété à son fils Geoffroy. Celui-ci réhabilite le vignoble après la destruction de nombreuses vignes par le gel en 1956, rénove la demeure et modernise les bâtiments d’exploitation (cuvier et chais). Son fils Frédéric, négociant, lui succède en 2004.

Demeure
La chartreuse est constituée d’un corps central, entrecoupé de deux pavilons aux toits d’ardoise, et de deux ailes en retour d’équerre. Ses murs en calcaire soutiennent plusieurs toits en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur trente-deux hectares d'un seul tenant.

- Composition
Il est composé de Cabernet Sauvignon (65%), de Merlot (30%) et de Cabernet Franc (5%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué d'une profonde couche de graves.










- Autres vins -

 Château Ausone
 Château Calon-Ségur
   Château Lamothe Bergeron
 Château Ramage La Bâtisse
   Château Trotte Vieille
 Clos des Quatre Vents

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés