Vin > Haut-Médoc > Château Meyre

< Château MaucampsChâteau Mille Roses >


 

Château Meyre





Haut-Médoc

Cru bourgeois supérieur (2020)

Vin rouge

Le Château Meyre est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Sauvignon, de Petit Verdot et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Haut-Médoc.

Il est élevé douze mois en barriques de chêne (30% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Cinquante-trois mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné cru bourgeois supérieur dans le classement réalisé en 2020.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
...
...
...
...
...
8
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Meyre constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à un peu moins de deux kilomètres à l'ouest du village d'Avensan.

Le Château et les bâtiments d'exploitation attenants bordent de nombreux rangs de vignes.

Histoire
Monsieur Philoton, contrôleur général, acquiert les terres en 1652. Monsieur Derville, contrôleur d’artillerie, les reprend cinquante-quatre ans plus tard. Pierre Cajus, procureur, s’installe à son tour à la tête du domaine en 1748. Monsieur Marteau, capitaine de navire, en prend les rênes en 1793. Jean Estèbe dirige le domaine au milieu du siècle suivant. Sa femme Marie Narbonne Pelet lui succède après son décès en 1860. Elle produit vingt-cinq à quarante-cinq tonneaux jusqu'à sa disparitionen 1882. Sa petite-fille Marie de Jacobet de Mazière prend la direction de la propriété familiale par la suite. La production atteint quelque trente barriques, sous sa direction, entre 1886 et 1893. Son fils Paul Rabot, après lui avoir succédé, en élabore une dizaine de plus en 1898. Th. Ballanger administre le domaine au cours des années 1930. Sa femme, devenue veuve, le gère à son tour au début de la décennie suivante. Ses héritiers, après en avoir pris possession, produisent quinze tonneaux en 1949. Colette Lenôtre acquiert le domaine en 1990. Pracha Hetrakul, homme d'affaires thaïlandais le lui rachète huit ans plus tard.

Demeure
Le Château, construit sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constitué d'un corps central flanqué de deux pavillons, Ses murs en calcaire soutiennent plusieurs toits à multiples pans en ardoise.

Chais

- Cuvier
Le cuvier comprend plusieurs cuves en inox.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur seize hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (44%), de Cabernet sauvignon (41%), de Petit verdot (11%) et de Cabernet franc (4%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de sable. Il repose sur un sous-sol composé de calcaire et d'arglie.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente-cinq ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille six cents ceps.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées mécaniquement lors des vendanges.

- Rendement
Trente-cinq hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.










- Autres vins -

 Château Colombier-Monpelou
 Château de Fonbel
   Château Gressier Grand Poujeaux
 Château Reine Blanche
   Château Tayac
 Clos Saint-Julien

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés