Vin > Haut-Médoc > Château Maucamps

< Château MalescasseChâteau Meyre >


 

Château Maucamps





Haut-Médoc



Vin rouge

Le Château Maucamps est un vin rouge issu de vignes de Cabernet Sauvignon, de Merlot et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Haut-Médoc.

Il est élevé seize mois en barriques (25 à 40% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Cent mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
10.75
...
...
...
...
...
...
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
8.75
...
9.60
9.50
...
...
10.05
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
6.10
6.85
7.60
8.75
9.15
8.40

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Maucamps constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine, proche de l’estuaire de la Gironde, s’étend à la lisière ouest de la ville de Macau..

Les bâtiments d’exploitation bordent de nombreuses vignes. Ils jouxtent également le château qui faisait autrefois partie de la propriété (il devint un temps une maison de retraite).

Histoire
Louis de Lalanne, avocat au parlement de Bordeaux, dirige la maison noble à la fin du dix-huitième siècle. Il la lègue, faute de descendance, à sa femme. Cellle-ci transmet les terres familiales à son frère, monsieur Dudevant, par la suite. Les banquiers basques Aguirre Vengoa et Uribaren les lui rachètent. Ils produisent entre quatre-vingts et quatre-vingt-dix tonneaux de vin dans les années 1840. Le fils de monsieur Aguirre Vengoa et l’associé de son père n’élaborent que cinquante-cinq barriques en 1850. Ce dernier, après avoir repris seul le domaine, le vend à un Espagnol. Celui-ci le cède au négociant Emile Chassériau en 1864. Il élabore quarante-dix tonneaux, deux ans avant de décéder, en 1874 Le négociant bordelais Jean Delhomme rachète la propriété à ses héritiers. Les raisins récoltés lui permettent de remplir quarante barriques en 1886. Jean-Maurice Delhomme en produit autant sept ans plus tard. Dominique Cambours, négociant à Bordeaux, acquiert le domaine en 1897. Cinquante tonneaux sont produits, sous sa direction, l’année suivante. Il en élabore autant en 1922 tout comme ses héritiers en 1949. Monsieur Tessandier rachète en 1954 les chais ainsi que cinquante-huit des soixante et un hectares de la propriété (le château et trois hectares attenants ne font pas partie de la transaction). Toutes les vignes sont détruites par le gel deux ans plus tard. L’élevage laitier remplace alors la viticulture mais l’herbe pousse difficilement sur le sol pauvre du domaine. Des vignes sont alors replantées pour relancer la production de vin. Alain Tessandier dirige aujourd’hui le domaine familial.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur vingt-trois hectares.

- Composition
Il est composé de Cabernet Sauvignon (60%), de Merlot (35%) et de Petit Verdot (5%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur un sol constitué de graves günziennes (Quaternaire).

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente-cinq ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille cinq cents ceps.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.










- Autres vins -

 Château Bernadotte
 Château Couhins
   Château de Fieuzal
 Château de Sainte Gemme
   Château La Clare
 Château Magrez Fombrauge

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés