Vin > Margaux > Château Martinens

< Château Marsac SéguineauChâteau Mille Roses >


 

Château Martinens





Margaux



Vin rouge

Le Château Martinens est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Sauvignon, de Petit Verdot et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Margaux.

Cent mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
11
9.50
10
...
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Martinens constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s’étend à un peu moins de deux kilomètres au sud-ouest du village de Margaux.

La maison de maître, disposant à l’arrière d’un parc arboré, et ses dépendances sont entourées de vignes.

Histoire
Les trois sœurs anglaises Anne, Jane et Mary White cèdent le domaine au négociant Pierre Changeur en 1776. Il le revend quelque temps plus tard à Louis Mascou. Monsieur Caussade dirige ensuite la propriété. Les raisins récoltés lui permettent de remplir une vingtaine de barriques en 1824. Monsieur Cenac de Laforest rachète le domaine par la suite. Il y produit quelque quarante-cinq tonneaux en 1845. Monsieur Laumont prend peu de temps après possession de la propriété. Il élabore autant de vin en 1850. Sa femme, à la tête des terres depuis son décès, en produit un peu moins entre 1853 et 1855. Monsieur Garnier, après avoir repris les rênes du domaine, augmente fotement la production (elle passe de soixante tonneaux en 1868 à quatre-vingts-dix barriques en 1874). François-Auguste de Sautter, comte de Beauregard, dirige ensuite la propriété. La production atteint toujours, sous sa direction, quatre-vingt-dix tonneaux au milieu des années 1880. Le négociant Jules Jadouin, associé à monsieur Ducassou, rachète le domaine quelque temps après (ils y produisent cent vingt tonneaux par an). Son gendre Louis-Jules Lebègue reprend sa part après son décès en 1898. Son fils René hérite de la propriété en 1926. Il la revend dix ans plus tard à un citoyen suisse. Ce dernier cède le domaine au docteur Gabriel Seynat en 1945. Sa femme Simone et son fils Jean-Pierre le dirigent conjointement après sa disparition. Ce dernier confie la gestion des vignes au Château Lascombes, peu après le décès de sa mère, en 2007

Demeure
La maison de maître, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d’un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur vingt-cinq hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (64,50%), de Cabernet Sauvignon (21%), de Petit Verdot (10%) et de Cabernet Franc (4,5%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de graves et d'argile reposant sur un sous-sol argilo-calcaire.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente-cinq ans.

- Rendement
Quarante-cinq hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.










- Autres vins -

 Château Bel Orme Tronquoy de Lalande
 Château de Myrat
   Château Le Boscq
 Château Quintus
   Domaine de Chevalier
 Croix de Beaucaillou

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés