Vin > Saint-Julien > Château Mangot

< Château Magrez FombraugeChâteau Milens >


 

Château Mangot





Saint-Emilion Grand Cru

Grand cru classé de Saint-Emilion (2022)

Vin rouge

Le Château Mangot est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon plantées dans l’aire de l’appellation d’origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Distinction(s)
Il a été ordonné grand cru dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2022.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
15.40

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Mangot constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
La proprété s’étend à six kilomètres à l’est du village de Saint-Emilion.

La maison et les bâtiments d’exploitation jouxtent un parc arboré et des vignes.

Histoire
Guilhem Dubreuil dirige le domaine familial au début du seizième siècle avant d’en transmettre les reines à ses fils Pierre et Jean. Simon Trapaud, à la suite de ses aïeux, le dirige également jusqu’à son décès en 1712. Sa femme Françoise Plantier lui succède alors. Jean Trapaud de Labruyère dirige ensuite les terres jusqu'en 1786. Sa descendante Marie Lavaich, mariée à Michel Alexandre Cazenave de Lacaussade, produit 35 tonneaux par an entre 1868 et 1874. Elle transmet la propriété à son petit-fils Gabriel Bourson par la suite. Jean Parraud la rachète en 1896. Il élabore quatre-vingt-dix barriques de vin rouge et dix barriques de vin blanc deux ans plus tard. Son fils Pierre s'installe à la tête du domaine lorsqu'il s'éteint en 1901. Les raisins récoltés lui permettent de remplir cent tonneaux en 1922. Sa fille Jeanne, mariée à André Bourricaud, hérite de la propriété durant la décennie suivante. La production n’atteint que soixante tonneaux, sous la direction de ce dernier, en 1949. Jean Petit acquiert la propriété en 1985. Leur fille Anne-Marie et son mari Jean-Guy Todeschini lui succèdent quand il part à la retraite quatre ans plus tard. Ils cèdent à leur tour la direction de la propriété, après l’avoir entièrement restructurée, à leurs enfants Karl et Yann en 2008.

Demeure
La maison, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d’un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s’étend sur vingt et une parcelles couvrant trente-quatre hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (80%), de Cabernet Franc (15%) et de Cabernet Sauvignon (5%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de calcaire à astéries et d'argile.










- Autres vins -

 Château du Retout
 Château La Bridane
   Château Puy-Blanquet
 Château Saint-Pierre
   Le petit caillou
 Les Hauts du Tertre

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés