Vin > Margaux > Château Lascombes

< Château LabégorceChâteau Le Coteau >


 

Château Lascombes





Margaux

Deuxième cru classé de la Gironde (1855)

Vin rouge

Le Château Lascombes est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Sauvignon et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Margaux.

Il est élevé dix-huit à vingt mois en barriques (90% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Trois cent mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné second cru dans le classement des vins de la Gironde réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
57.40
57.40

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
81
48
43.50
41
47.60
57.12
65.28
57.40
63
53.20

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
24.40
33.50
21.20
...
...
52.50
47
44
36
68

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
11.60
...
21.35
22.10
19.50
17.05

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
11

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
7.89 %
-8.89 %
0 %
0.49 %
-29.14 %
9.33 %


Prix HT moyens du vin Château Lascombes constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine est situé dans le village de Margaux.

La demeure, le grand parc arboré et les bâtiments d’exploitation bordent de nombreuses vignes.

Histoire
Marie de Raymond vend en 1681 le domaine, alors baptisé Segonnes, à Jean de Lascombes peu après la disparition de son mari François Freychinet. Son fils, également prénommé Jean, en reprend les rênes en 1728. Il lègue par la suite la propriété à ses quatre enfants. Jean-François et sa sœur Anne la co-dirigent après la vente de la moitié des terres à Georges Ainslie, seigneur de Piltoun et de Durfort, en 1760. Les pouvoirs publics, après l’avoir saisie durant la Révolution, revendent la demeure et les vignes à Jacques Bonie en 1796. Le négociant Walter Johnston prend possession du domaine quelque temps plus tard. Il le revend rapidement à Monsieur Fabre. Jean-Baptiste Loriague, négociant, acquiert ensuite la propriété. Il l'administre jusqu'à son décès en 1843. Louis Anselme Hue reprend le domaine à la barre du tribunal l'année suivante. Il produit annuellement une dizaine de tonneaux. Sa fille Marie s’installe à la tête de la propriété lorsqu’il décède en 1854. Elle élabore deux fois plus de vin. L’avocat Gustave Chaix d'Est-Ange rachète le domaine en 1867. Il cède alors de nombreuses parcelles. Son fils Jean Théophile lui succède quand il disparaît en 1887 (la propriété ne couvre plus que treize hectares contre vingt hectares deux décennies plus tôt). Il poursuit la vente de terres dans un premier temps puis rachète le Château Marquis d’Alesme Becker dans le but de redonner une taille importante au vignoble. Son petit-neveu et fils adoptif Emmanuel du Bourg de Bozas, après avoir hérité du domaine à sa mort en 1923, met fin à ce projet en revendant rapidement ce dernier au négociant W.H Chaplin & Co. Fernand Ginestet lui rachète la propriété en 1926. Albert Noblet en prend possession au cours de la décennie suivante. Albert Gayrin administre le domaine au milieu des années 1940 puis Charles Mallet, grossiste en vins à Bercy, l'acquiert à son tour. La production atteint trente-cinq tonneaux, sous sa direction, en 1949. Alexis Lichine reprend le domaine, deux ans après son décès, en 1952. Il y adjoint de nombreuses parcelles pour élaborer davantage de vin, modernise les bâtiments d’exploitation et rénove la demeure. Son ancienne société de négoce Alexis Lichine & Cie, appartenant dorénavant à l’entreprise britannique Bass Charrington, rachète la propriété en 1971 (elle couvre alors soixante hectares et produit deux cents barriques chaque année). Elle la revend trente ans plus tard, une nouvelle fois agrandie, au fonds d’investissement Colony Capilal. Ce dernier cède le domaine en 2011 à la Mutuelle d’Assurance du Corps de Santé Français (MACSF). Gaylon Lawrence, riche homme d’affaires américain, l'acquiert auprès d'elle en 2022.

Demeure
La charteuse originelle est surmontée à la fin du dix-neuvième d’un étage et d’un toit au style anglais. Une tour polygonale, comprenant trois étages, y est adossée.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur cent dix-huit hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (50%), de Cabernet Sauvignon (45%) et de Petit Verdot (5%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur des sols constitués :
- de graves,
- de graves et d'argile,
- de calcaire et d'argile.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente-cinq ans.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Chevalier de Lascombes (soixante-dix bouteilles par an en moyenne).










- Autres vins -

 Château Alcée
 Château Cantegril
   Château La Garricq
 Château Monbousquet
   Petit Manou
 Le Petit Lion du Marquis de Las Cases

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés