Vin > Saint-Julien > Château Lagrange

< Château La BridaneChâteau Lalande >


 

Château Lagrange





Saint-Julien

Troisième cru classé de la Gironde (1855)

Vin rouge

Le Château Lagrange est un vin rouge issu de vignes de Cabernet Sauvignon, de Merlot et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Saint-Julien.

Il est élevé vingt et un mois en barriques (60% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été ordonné troisième cru dans le classement des vins de la Gironde réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
41.20
39.90

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
45.15
30.75
27
25.50
27.60
33.60
40.60
35
39.90
34.30

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
23.65
19
16.90
19.40
18
33
27
26.60
24.50
42.65

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
9.35
10.35
13.95
21.30
22.80
20.60
19.20

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
12.50

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
-3.16 %
16.53 %
0 %
14 %
18.75 %
-11.63 %
20.91 %


Prix HT moyens du vin Château Lagrange constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à quelque trois kilomètres au sud-ouest du village de Saint-Julien.

La maison de maître et les vastes bâtiments d'exploitation, situés à proximité, jouxtent un grand parc arboré et de nombreuses vignes.

Histoire
La Commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de Bordeaux loue les terres à l’écuyer Jacques de Cours au dix-septième siècle. Charles de Brane de Cours les administre à son tour au début du siècle suivant. Il y plante de nombreuses vignes. Son fils Antoine dirige ensuite l'exploitation jusqu’à sa disparition en 1771. Ses neveux Augustin et Jean-Baptiste Arbouet de la Bernède lui succèdent alors faute de descendance directe. Ce dernier reprend la part de son frère, vivant à Saint-Domingue, peu de temps après. Il revend le domaine au négociant Jean-Valère Cabarrus en 1790. Celui-ci y adjoint de nombreuses parcelles pour accroître significativement la production (elle atteint cent vingt tonneaux en 1824). Jean Adolphe cède la propriété à John Lewis Brown, trois ans après la mort de son père, en 1832. Il l’agrandit également aux cours des années suivantes (elle s'étend dorénavant sur trois cent hectares). Charles-Marie Tanneguy, comte Duchâtel, lui rachète le domaine en 1842. Il produit annuellement entre cent cinquante et deux cents tonneaux de vin durant les vingt-cinq années suivantes. Son fils Charles et son gendre Louis Charles de La Trémoille, prennent les rênes de la propriété après son décès en 1867. La production atteint deux cent cinquante barriques, sous leur direction, en 1883. Ils revendent peu après le domaine à D.-D. Louys. Celui-ci n’élabore plus que deux cents tonneaux en 1886. La Société Immobilière des Grands Crus de France détenue par quatre négociants rachète la propriété en 1919. Manuel Cendoya et José Telleria l’acquièrent à leur tour six ans plus tard. Ce dernier revend ses parts à son associé en 1931 lorsque les ventes commencent à fléchir en raison de la crise économique engendrée par le krach boursier de 1929. Manuel Cendoya ne produit que cent barriques en 1949. Ses héritiers revendent le domaine en très mauvais état à l’entreprise japonaise de vins et de spiritueux Suntory en 1983 (les vignes ne couvrent plus que cinquante-sept hectares et les bâtiments d’exploitation ainsi que le château, ravagé par les flammes en 1970, tombent en ruine). Elle rénove alors les différents édifices tout en replantant de nombreuses vignes pour accroître significativement la production.

Demeure
La maison de maître, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d'un toit à multiples pans en ardoise. Une tour carrée y est adossée.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble, couvrant cent dix-huit hectares d'un seul tenant, s'étend sur deux croupes.

- Composition
Il est composé de Cabernet Sauvignon (67%), de Merlot (28%) et de Petit Verdot (7%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de graves günziennes (Quaternaire). Il repose sur un sous-sol composé de silice et d'argile.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte sept mille cinq cents à dix mille ceps.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Les Fiefs de Lagrange.










- Autres vins -

 Château Charmail
 Château Garreau
   Château L'Evangile
 Château Lestage Simon
   Château Tour du Haut Moulin
 Clos du Jaugueyron

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés