Historique des ventes
de vins en primeur





Vin > Sauternes >

Château Lafaurie-Peyraguey Primeur



< Château La Tour BlancheChâteau Lamothe >


 

Château Lafaurie-Peyraguey





Sauternes

Premier Cru Classé

Vin blanc liquoreux

Le Château Lafaurie-Peyraguey est un vin blanc liquoreux issu de vignes de Sémillon, de Sauvignon et de Muscadelle plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Sauternes.

Il est élevé dix-huit à vingt-quatre mois en barriques (40 à 70% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Quarante mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été classé Premier Cru dans le classement des vins de Sauternes réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
33
29
28
40
40
40
40
40
40

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
27.45
29.85
24.25
27.10
23
34.50
24
29.40
25
33

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
24.40
...
15.25
...
...
18.60
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
18.65
12.35
19.10
30.50

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
0 %
0 %
0 %
0 %
60.00 %
47.60 %


Prix HT moyens du vin Château Lafaurie-Peyraguey constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à deux kilomètres au nord du village de Sauternes.

Le château et ses dépendances sont entourés de milliers de vignes.

Histoire
Pierre de Pichard, conseiller du roi au parlement de Bordeaux, achète le domaine en 1742 (il est notamment composé d'un vignoble mais aussi d'un donjon et d'un mur d'enceinte datant du treizième siècle). Son fils Nicolas Pierre, président à mortier au parlement de Bordeaux, lui succède par la suite. Il est guillotiné en 1794 pour avoir aidé sa fille Adélaïde de Pichard et son gendre Maxime de Chastenet, comte de Puységur, à s'exiler en Espagne. La propriété dont le vignoble couvre treize hectares est concomitamment saisie par les pouvoirs publics. L'exploitation des vignes est alors confiée à monsieur Vignon, un viticulteur local, jusqu'à la revente du domaine lors d'enchères organisées en 1796 à messieurs Lafaurie et Mauros. Pierre Lafaurie acquiert la part de son associé quelque temps après. Son fils, également prénommé Pierre, hérite de la propriété lorsqu'il disparaît en 1837. Sa femme en reprend les rênes quand il s'éteint à son tour au milieu du siècle. Elle élabore annuellement soixante à quatre-vingts tonneaux au début des années 1860. Charles-Marie Tanneguy, comte Duchâtel, lui rachète le domaine en 1865. Églé Rosalie Paulée, sa femme, l'administre après son décès deux ans plus tard. Marguerite en hérite à la mort de sa mère en 1878. Elle revend la propriété à messieurs Farinel et Grédy, négociants à Bordeaux, l'année suivante à l'exception des terres les plus élevées cédées au pharmacien parisien Ernest Grillon et de six hectares revendus au régisseur du domaine monsieur Lassauvaju-Magey. Frédéric Grédy réintègre au sein de la propriété les terres acquises par ce dernier en 1913. Le négociant lorrain Désiré Cordier la reprend à son tour quatre ans plus tard. La production atteint trente barriques, sous sa direction, en 1922. La société Cordier, propriétaire du domaine, est cédée en 1983 à l'entreprise La Hénin (une filiale du Groupe Suez). L'homme d'affaires Silvio Denz rachète la propriété en 2014.

Demeure
Le château, construit sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est composé de pluisieurs corps encadrant une haute tour quadrangulaire. Ses murs soutiennent différents toits en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur trente-six hectares.

- Composition
Il est composé de Sémillon (93%), de Sauvignon (6%) et de Muscadelle (1%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de graves. Il repose sur un sous-sol composé de calcaire.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne quarante ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille cinq cents à neuf mille ceps.

- Rendement
Douze hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : La Chapelle de Lafaurie-Peyraguey (quinze mille bouteilles par an en moyenne).










 
 
 
 

Accueil A propos de Bordeaux Primeurs Contact Ajouter Bordeaux Primeurs à vos favoris
Copyright Bordeaux Primeurs (Château Lafaurie-Peyraguey Primeur) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés