Vin > Haut-Médoc > Château D'Hanteillan

< Château d'AurilhacChâteau de Camensac >


 

Château D'Hanteillan





Haut-Médoc



Vin rouge

Le Château D'Hanteillan est un vin rouge issu de vignes de Cabernet Sauvignon, de Merlot et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Haut-Médoc.

Il est élevé seize mois en barriques (50% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Quatre mille six cents hectolitres sont produits en moyenne chaque année. Ancien(s) nom(s)
Le vin était auparavant étampé Château Hanteillan.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château D'Hanteillan constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s’étend à quelque deux kilomètres du village de Cissac-Médoc.

La maison, entourée d’un parc arboré, jouxte les bâtiments d’exploitation et de nombreuses vignes.

Histoire
Les moines de l’abbaye de Vertheuil dirigent le domaine au Moyen Age. Jean François Delage, trésorier général de France, l’acquiert au dix-huitième siècle. Ses descendants le revendent à Antoinette Rose de Lapeyrière en 1809. Elle construit par la suite une maison de maître, des chais ainsi que des cuviers. Gabrielle Garrigou, après avoir repris les rênes de la propriété familiale, la cède à Jean-Jacques Lefort en 1852. Il effectue à partir de 1856 d’importants travaux de drainage pour augmenter la qualité du vin. E. Lefort s’installe à la tête du domaine quelque temps plus tard. Il produit cent tonneaux par an entre 1868 et 1886. Ses héritiers revendent la propriété à Messieurs Blanchot et Sujet en 1897. Simon et Antonin Estager l’achètent à leur tour six ans plus tard. Leurs descendants laissent le vignoble péricliter en raison des crises économiques engendrées par les deux guerres mondiales. Ils cèdent le domaine au chef d’entreprise Maurice Mathieu en 1972. Ce dernier rénove les différents bâtiments, tombés en ruine, et replante progressivement des vignes sur trente hectares (il acquiert également certaines parcelles du Château Larrivaux). Sa fille Catherine, graphiste, lui succède au début des années 1980.

Demeure
La maison est constituée de murs soutenant un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur trente-cinq hectares.

- Composition
Il est composé de Cabernet Sauvignon (50%), de Merlot (45%) et de Petit Verdot (5%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur un sol constitué de graves fines gûnziennes, de calcaire, de marnes et d’argile.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne vingt-cinq ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille six cents à huit mille ceps.

- Rendement
Quarante-cinq hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées mécaniquement lors des vendanges.










- Autres vins -

 Château Beychevelle
 Château Haut-Bages Libéral
   Château La Fleur Peyrabon
 Château La Tour de Mons
   Château Moulin Riche
 La Petite Eglise

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés