Vin > Sauternes > Château Guiraud

< Château FilhotChâteau Haut-Bergeron >


 

Château Guiraud





Sauternes

Premier cru de la Gironde (1855)

Vin blanc liquoreux

Le Château Guiraud est un vin blanc liquoreux issu de vignes de Sémillon et de Sauvignon plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Sauternes.

Il est élevé dix-huit à vingt-quatre mois en barriques avant d'être mis en bouteille.

Cent mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné premier cru dans le classement des vins de la Gironde réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
2022
2023
39
39
46.50
46.50

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
34.50
33.70
32.70
31
35.50
35.50
35.50
36.95
...
35.50

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
30.15
34.20
27.95
28
27
35
28.20
29.90
29
35.50

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
22.85
27.45
24.40
21.30

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
19.45
...
20.60
28.55

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
19.23 %
19.23 %
30.99 %
...
50 %
60.34 %


Prix HT moyens du vin Château Guiraud constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à moins d'un kilomètre au nord-est du village de Sauternes.

Le Château et ses dépendances jouxtent de nombreuses vignes.

Histoire
Jeanne d’Essenault hérite de la maison noble de Bayle lors de la division du vaste domaine familial au début du dix-huitième siècle. Son petit-fils Léonard Joseph de Mons en prend les rênes par la suite. Il la revend au négociant bordelais Pierre Guiraud en 1766. Louis, son fils unique, lui succède quand il disparaît en 1799. Le vignoble est sensiblement agrandi, sous son impulsion, au cours des années suivantes. Pierre-Aman doit, selon le testament de son père ouvert en 1837, dédommager sa sœur pour hériter du domaine. Le tribunal, constatant qu’il n’avait pas de moyens financiers suffisants, organise une vente aux enchères en 1846. François Henri Nauté acquiert alors la propriété. Il la revend à messieurs Ardusset, Coubet, Coutereau, Depons, Depons de Grignol et Roman la même année. Le banquier parisien Aaron-Euryale-Félix Solar leur rachète le domaine, grâce à un prêt octroyé par monsieur Mirès, en 1858. Il est contraint, incapable de rembourser sa dette, de le revendre au négociant Pierre Schroder en 1861. Les propres créanciers de monsieur Mirès surenchérissent l’année suivante (une loi en vigueur à cette époque les y autorise). Les frères Claude et Pierre Bernard acquièrent finalement le domaine après avoir déposé une offre supérieure. Les deux filles de ce dernier, Suzanne et Catherine mariées aux frères Maxwell, en héritent lorsqu'il s'éteint en 1889. James Maxwell, l'un des enfants de cette dernière, prend la direction du domaine familial en 1910. Paul Rival acquiert la propriété vingt-deux ans plus tard. Il produit quatre-vingts tonneaux en 1949. Franck Narby, armateur canadien, lui rachète le domaine en 1981. Il en confie la direction à son fils Hamilton pendant quelques années avant de le diriger lui-même pour mener à bien sa rénovation. La famille Narby revend la propriété en 2006 à la société Foncière, Financière et de Participations (FFP) dirigée par Robert Peugeot. Cette dernière la cède à Matthieu Gufflet, à la tête du groupe de conseil aux entreprises Epsa, en 2021.

Demeure
Le Château, construit sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constitué de murs en calcaire et d'un toit à multiples plans en ardoise.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur quatre-vingt-cinq hectares.

- Composition
Il est composé de Sémillon (65%) et de Sauvignon (35%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur deux sols différents respectivement constitués :
- de graves et de sable (80%),
- de graves, de calcaire et d’argile (20%).

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente-cinq à quarante ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille six cents ceps.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Petit Guiraud. Il était auparavant étampé Le Dauphin puis Le Dauphin de Guiraud.










- Autres vins -

 Château Angélus
 Château Ducru-Beaucaillou
   Château La Haye
 Château Phélan Ségur
   Domaine de la Solitude
 La Clarté de Haut-Brion

 
 
 
 

Contact
Copyright © 2024 Cestanet Tous droits réservés