Vin > Saint-Emilion Grand Cru > Château Grand Mayne

< Château Grand Corbin ManuelChâteau Guadet >


 

Château Grand Mayne





Saint-Emilion Grand Cru

Grand cru classé de Saint-Emilion (2022)

Vin rouge

Le Château Grand Mayne est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Il est élevé dix-huit mois en barriques (70% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d’être mis en bouteille.

Quarante mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné grand cru dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2022.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
2022
2023
...
32.20
37.50
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
30
25
24.20
22.90
24.80
29.40
35
29.40
33.60
29.40

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
34.30
...
...
19.60
19
...
...
20.90
23
30

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
11
13.25
17.65
26.30
30.50
32
25.90

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Grand Mayne constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à un kilomètre et demi à l'ouest du village de Saint-Emilion.

La maison de maître et ses dépendances sont entourées de nombreuses vignes.

Histoire
Pierre Laveau, procureur du roi, achète le domaine en 1685. Etienne, l’un de ses enfants, le dirige ensuite quelque temps. Il lègue la propriété à son fils Jean. Jacques, jurat de Saint Emilion, succède à son père au cours du dix-huitième siècle. Son fils Jean administre à son tour les terres familiales après sa disparition. Daniel Lavau, originaire du Finistère, les reprend lorsqu’il s’éteint sans descendance en 1836. Le négociant Adrien Puchaud rachète la propriété par la suite. La production passe, sous sa direction, de cinquante tonneaux en 1853 à trente-cinq barriques en 1886. Celui-ci revend le domaine à L. Massip sept ans plus tard. Ce dernier élabore autant de vin que son prédécesseur en 1898. Il cède peu après la propriété au notaire Paul Termes-Dubroca. Les raisins récoltés lui permettent de produire cent tonneaux en 1908. Les frères Chavaroche et monsieur Brillouin acquièrent conjointement le domaine quelque temps plus tard. Noël Berbudeau le leur rachète en 1922. Il revend la propriété à Jean Nony, négociant en vins corréziens établi dans le quartier des Chartrons à Bordeaux, douze ans après. Son fils Jean-Pierre lui succède quand il meurt en 1975. Il construit un vaste chai souterrain quinze ans plus tard. Marie-Françoise Cathala, sa femme, reprend la gérance du domaine lorsqu’il décède à son tour en 2001. Elle la transmet à son fils Jean-Antoine lors de son départ à la retraite dix ans après. Ce dernier restructure progressivement le vignoble (arrachage des ceps fatigués et replantation de jeunes vignes) au cours des années suivantes.

Demeure
La maison de maître est constituée d'un corps central, construit sur trois niveaux (un rez-de-chaussée et deux étages) flanqué d'un tour rectangulaire et de deux tourelles. Ses murs en calcaire soutiennent plusieurs toits en tuiles.

Chais

- Cuvier
Le cuvier est équipé de cuves en bois et de cuves en inox.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble, couvrant dix-sept hectares, s'étend sur une côte et un pied de côte.

- Composition
Il est composé de Merlot (76%), de Cabernet Franc (13%) et de Cabernet Sauvignon (11%).

- Sols
Les vignes sont plantées sur deux sols différents respectivement constitués :
- d’argile et de calcaire (côte),
- d’argile et de sable par endroits (pied de côte).

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente-cinq ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte cinq mille cinq cents ceps.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin (premier millésime en 1986) est produit : Filia de Grand Mayne. Il était étampé Les Plantes du Mayne jusqu'en 2007. Les vingt mille bouteilles élaborées chaque année sont notamment issues des jeunes vignes du domaine.










- Autres vins -

 Château Clerc Milon
 Château La Conseillante
   Château La Gaffelière
 Château Pichon Baron
   Château Riou de Thaillas
 Clos Fourtet

 
 
 
 

Contact
Copyright © 2024 Cestanet Tous droits réservés