Vin > Saint-Emilion Grand Cru > Château Fonplégade

< Château FombraugeChâteau Fonroque >


 

Château Fonplégade





Saint-Emilion Grand Cru

Grand cru classé de Saint-Emilion (2022)

Vin rouge

Le Château Fonplégade est un vin rouge issu de vignes de Merlot et de Cabernet Franc plantées dans l’aire de l’appellation d’origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Il est élevé douze à dix-huit mois en barriques de chêne français (80%), en cuves ovoïdale de béton (10%) et en amphores (10%) avant d’être mis en bouteille.

Soixante-dix mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné grand cru dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2022.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
2022
...
35.30
36.70

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
28.65
24.20
26
24.25
23.90
27.30
30.10
26.62
31.50
30

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
27.50

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
3.97 %
...
22.33 %
16.51 %
37.87 %
41.15 %
...


Prix HT moyens du vin Château Fonplégade constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à un peu plus d'un kilomètre au sud-ouest du village de Saint-Emilion.

Le château et les bâtiments d'exploitation accolés sont entourés de vignes.

Histoire
Thérèse de Pipaud, veuve de François de Moulinier, dirige le domaine dans les années 1720. Joseph, l’un de ses nombreux enfants, y adjoint d’autres terres situées à proximité lorsqu’il l’administre à son tour par la suite. Son fils Jean-Baptiste, après avoir hérité de la propriété familiale, la cède au notaire Jacques Gaussens en 1798 (elle comprend notamment des vignes, un chai et plusieurs cuviers). Pierre Auguste, son fils, lui succède quelque temps plus tard. Il revend le domaine au négociant Jean-Pierre Beylot en 1812. Celui-ci élabore dix tonneaux de vin en 1850. Charles de Morny et Alexis Sabatier lui rachètent le domaine deux ans plus tard. Ce dernier y adjoint plusieurs parcelles attenantes avant de s’éteindre en 1854. Sa femme Marie Françoise Augustine Piquet reprend la part de Charles de Morny en 1862. Marie Ernestine de Seissan de Marignan acquiert la propriété, amputée de cinq hectares, l’année d’après. Elle la revend à la Banque Pères, Gage et Ader en 1872. Celle-ci cède le domaine au négociant Pierre Paul Boisard l’année suivante. Il y produit annuellement trente barriques entre 1883 et 1893. Sa femme Marie Fortin reprend les rênes de la propriété quand il décède peu après. La production oscille, sous sa direction, entre trente et quarante tonneaux par an jusqu’en 1922. Sa fille adoptive Pauline Marie Magdelaine Boisard, mariée à Siméon Elisée Ruben Rochefort, hérite du domaine lorsqu’elle disparaît à son tour dix ans plus tard. Elle n’entretient guère les bâtiments et délaisse le vignoble au cours des années suivantes. Jean-Marie Moueix lui rachète la propriété, en mauvais état, en 1953. Il la confie, après l’avoir profondément rénovée, à son fils Armand quelque temps plus tard. Nathalie, sa fille, reprend la direction du domaine quand il s’éteint en 1999. Elle le cède à Stephen Adams, homme d’affaires américain, cinq ans plus tard. Ce dernier régénère le vignoble, rénove les chais et restaure le château.

Demeure
Le château, construit sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage) est constitué d’un corps principal flanqué de deux pavillons latéraux. Ses murs en calcaire soutiennent plusieurs toits d’ardoise.

L'un des deux pavillons (celui situé à l'Est) fut détruit par un incendie durant la seconde guerre mondiale. Stephen Adams le reconstruisit à l'identique en 2013.

Chais

- Cuvier
Le cuvier est équipé de cuves en bois (chêne français) et de cuves en béton de différentes capacités.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble, constitué de vingt-sept parcelles, s'étend sur dix-huit hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (94%) et de Cabernet Franc (5%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur quatre sols différents respectivement constitués :
- de calcaire (plateau),
- d’argile et de calcaire (terrasses),
- d’argile et de sable (mi-côte),
- de graves et de sable (bas de côte).

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne vingt-cinq ans (les plus anciens ceps ont été plantés il y a plus de quarante ans).

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte huit mille cinq cents ceps (35%) ou six mille cinq cents ceps (65%).

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement avec des cagettes lors des vendanges.

Second vin
Un second vin, issu des jeunes vignes du domaine, est produit : Fleur de Fonplégade. Il était auparavant étampé Château Côtes Trois Moulins.










- Autres vins -

 Château Branas Grand Poujeaux
 Château La Confession
   Château Moulinet
 Château Rollan de By
   Château Soutard
 Gracia

 
 
 
 

Contact
Copyright © 2023 Cestanet Tous droits réservés