Historique des ventes
de vins en primeur





Vin > Margaux >

Château Durfort-Vivens Primeur



< Château du TertreChâteau Ferrière >


 

Château Durfort-Vivens





Margaux

Deuxième Cru Classé du Médoc

Vin rouge

Le Château Durfort-Vivens est un vin rouge issu de vignes de Cabernet Sauvignon, de Merlot et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Margaux.

Il est élevé dix-huit mois en barriques (35 à 45% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été classé Second Cru dans le classement des vins du Médoc réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
36.55
27.55
24.85
24
29.70
37.40
46.20
43.40
57.40
43.40

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
19.20
18
14.10
...
16.60
25
20.85
20
18
26

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
11.50
...
16.45
...
14.80

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
-24.39 %
0 %
-6.06 %
16.04 %
46.13 %
66.92 %
161.45 %


Prix HT moyens du vin Château Durfort-Vivens constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le cuvier et les chais sont situés dans le village de Margaux tandis que les vignes s'étendent à quelques encablures.

L'ancienne demeure, aujourd'hui celle du Château Marojallia, est située de l'autre coté de la route.

Histoire
Jean de Lascombes rachète le domaine de Segonnes à Marie de Raymond en 1681. Son fils Jean en reprend les rênes en 1728. Il administre un temps la propriété puis la transmet à ses quatre enfants. Georges Ainslie, seigneur de Piltoun (Ecosse) et de Durfort, achète la moitié des terres en 1760. Paul de Montalembert en prend possession lorsqu'il épouse sa fille Jeanne deux ans plus tard. Elle s'installe à la tête du domaine après sa disparition en 1766 puis le lègue à son neveu Robert-Adrien Labat de Vivens quelques années plus tard. Il produit cinquante-cinq tonneaux de vin en 1850. Sa nièce Grâce Marie hérite de la propriété familiale peu de temps après. Son mari Charles Louis Guillaume de Chastenet de Puységur la cède à messieurs Richier et La Marre, viticulteurs, en 1866. Messieurs Beaucourt et Delmée leur rachètent le domaine quatorze ans plus tard. Ils le revendent en 1895 au négociant bordelais Alphonse Delor. Celui-ci agrandit tant le vignoble que les bâtiments d'exploitation pour élaborer davantage de vin. Abel Delor cède la propriété à Pierre Ginestet, co-actionnaire du Château Margaux, en 1937. Il y vinifie dès lors les raisins jusqu'au rachat du vignoble et des anciens chais par Lucien Lurton en 1961. Celui-ci lègue le domaine à son fils Gonzague en 1992.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur cinquante-cinq hectares répartis au sein de trois communes (Cantenac, Margaux et Soussans).

- Composition
Il est composé de Cabernet Sauvignon (70%), de Merlot (24%) et de Cabernet Franc (6%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur des sols constitués d'une profonde couche de graves du quaternaire (Günz et Mindel) mais aussi d'argile ou de sable.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille six cents à sept mille sept cents ceps.










- Autres vins -

 Château Cantenac Brown
 Château Giscours
   Château Le Coteau
 Château Monbrison
   Château Siran
 Pavillon Rouge

 
 
 
 

Accueil A propos de Bordeaux Primeurs Contact Ajouter Bordeaux Primeurs à vos favoris
Copyright Bordeaux Primeurs (Château Durfort-Vivens Primeur) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés