Vin > Saint-Julien > Château Dillon

< Château de VillegeorgeChâteau Doyac >


 

Château Dillon





Haut-Médoc

Cru bourgeois supérieur (2020)

Vin rouge

Le Château Dillon est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Sauvignon, de Cabernet franc, de petit Verdot, de Malbec et de Carménère plantées dans l’aire de l’appellation d’origine contrôlée Haut-Médoc.

Distinction(s)
Il a été ordonné cru bourgeois supérieur dans le classement réalisé en 2020.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Dillon constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s’étend au nord de la ville de Blanquefort.

Le château et les bâtiments d'exploitation sont entourés de bois et de vignes.

Histoire
Gaston Achard et Henri de Laussade dirigent chacun un temps la seigneurie au 16ème siècle. Pierre Martin, conseiller général des finances. l'acquiert en 1610. Son petit-fils François, chevalier, en prend par la suite les rênes. Bernard, après avoir succédé à son père, revend les terres familiales à Robert Dillon en 1754. Ce dernier, négociant irlandais installé à Bordeaux, meurt subitement dix ans plus tard. Sa femme Mary Dicconson reprend alors les rênes du domaine. L 'Etat le confisque en partie en 1792 avant de vendre aux enchères les terres saisies l’année suivante. Théobald, l'un des enfants du couple, réussit à les racheter une à une par la suite tout en reprenant la direction de la propriété à la suite de sa mère décédée en 1799. Il la revend à Jean Jacques de Besse, gendarme du roi avant la Révolution, en 1806. Ce dernier cède la propriété à Jean Baptiste Sylvère de Gaye de Martignac quelques années plus tard. Guillaume Le Blanc-Noguès la lui rachète peu après (la production atteint, sous sa direction, vingt-cinq à cinquante-cinq tonneaux par an au début des années 1820) mais, à l 'instar de son prédécesseur, ne la conserve pas longtemps. Il revend en effet le domaine à Joséphine de Mauret. François Seignouret, fabricant de meubles à la Nouvelle-Orléans, l'acquiert auprès d'elle en 1829. Il expédie alors quasiment toute la production aux Etats-Unis. Sa femme Jeanne Descrimes reprend la tête de la propriété lorsqu'il s'éteint en 1852. Elle produit cent cinquante tonneaux par an jusqu'à son décès en 1890. Sa petite-fille Marie Jeanne Seignouret hérite alors du domaine familial. Elle en confie la gestion à son mari Ange Filipini (il produit cent vingt barriques par an au cours des années suivantes) puis à son second époux Julien Cabany. Ce dernier porte la production à cent cinquante tonneaux en 1922. Ils confient, l'âge avançant, l'exploitation des terres à l’École d’Agriculture, de Viticulture et d’Horticulture de Blanquefort à partir de l’année suivante. Seuls six tonneaux de vin sont élaborés en 1949. L'Etat rachète la propriété sept ans plus tard à Marie-Thérèse Filipini qui en avait hérité de sa mère lorsque celle-ci décéda en 1937.

Demeure
Le château, jouxtant les bâtiments d'exploitation, est laissé à l'abandon. La toiture a presque entièrement disparu. Seuls les murs sont encore visibles.

Chais

- Cuvier
Le cuvier comprend des cuves de vinification en inox thermo-régulées.

- Chai à barriques
Le chai est constitué de fûts en chêne français.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s’étend sur 38 hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (46%), de Cabernet Sauvignon (26%), de Cabernet franc (13%), de petit Verdot (10%), de Malbec (3%) et de Carménère (2%)

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué d'argile et de calcaire.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne 15 ans.










- Autres vins -

 Château Beauregard
 Château La Connivence
   Château Laffitte Carcasset
 Château Rauzan-Ségla
    Les Griffons de Pichon Baron
 Mondot

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés