Vin > Saint-Emilion Grand Cru > Château de Pressac

< Château de FonbelChâteau Destieux >


 

Château de Pressac





Saint-Emilion Grand Cru

Grand cru classé de Saint-Emilion (2022)

Vin rouge

Le Château de Pressac est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, de Pressac et deCarmenèreplantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Il est élevé douze mois en barriques (65% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Soixante-cinq mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné grand cru dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2022.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
24.92
24.92

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
16
16.70
16.65
18.34
20.85
22.95
22.08
24.92
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
13.70
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
...
0 %
12.86 %
19.52 %
...
...


Prix HT moyens du vin Château de Pressac constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à un peu moins de six kilomètres à l'est du village de Saint-Emilion.

Le château et ses dépendances, érigés à quatre-vingts mètres d’altitude, surplombent les vignes

Histoire
Les Anglais signent leur reddition au domaine, mettant ainsi fin à la guerre qui les opposait depuis cent ans aux Français, en 1453. Jean-Baptiste-François de Vassal Montviel, capitaine au sein du régiment de Bigorre, le dirige au milieu du dix-huitième siècle. Le bourgeois bordelais Antoine Dadet-Duval rachète les terres par la suite. Il les revend à Françoise Anglade en 1760. Son fils Pierre Jean Joseph de Lozes en hérite lorsqu’elle décède en 1767. Il administre le domaine pendant huit ans avant de le céder à Jean-Marc Constantin. Maximilin Josselin rachète la propriété à la famille Constantin en 1860. Il rénove le château et les dépendances. Sa femme Maria Ruiz-Montero lui succède lorsqu’il disparaît en 1880. Elle produit cinquante tonneaux en 1886. Ses enfants Fernand et Maximin, après avoir hérité de la propriété quand elle s'éteint à son tour sept ans plus tard, portent la production à cent barriques au début des années 1920. Maurice Castaing rachète le domaine quelque temps plus tard. André Pouey en prend ensuite les rênes. Il élabore cent tonneaux en 1949. Son fils Jacques s’installe à la tête de la propriété quand il s’éteint en 1975. Dominique et Jean-François Quenin la rachètent en 1997. Ils déboisent peu après une colline afin de produire davantage de vin.

Demeure
Le château est constitué d’un corps central, construit principalement sur trois niveaux (un rez-de-chaussée et deux étages), flanqué de plusieurs tours. Ses murs soutiennent des toits en tuiles et en ardoise.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur trente-six hectares d'un seul tenant.

- Composition
Il est composé de Merlot (72%), de Cabernet Franc (14%), de Cabernet Sauvignon (12%), de Pressac (1%) et deCarmenère(1%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué d'argile et de calcaire.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte cinq mille cinq cents à sept mille cent ceps.

- Rendement
Quarante hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Château Tour de Pressac.










- Autres vins -

 Château Fourcas Hosten
 Château Haut-Carles
   Château Le Prieuré
 Château Nairac
   Château Veyry
 La Chenade

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés