Historique des ventes
de vins en primeur





Vin > Sauternes >

Château de Myrat Primeur



< Château de MalleChâteau de Rayne Vigneau >


 

Château de Myrat





Sauternes

Second Cru Classé

Vin blanc liquoreux

Le Château de Myrat est un vin blanc liquoreux issu de vignes de Sémillon, de Sauvignon et de Muscadelle plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Sauternes.

Il est élevé dix-huit à vingt-deux mois en barriques (33% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été classé Second Cru dans le classement des vins de Sauternes réalisé en 1855.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
21.05
20
19.77
20.75
20.95
21.50
21.70
21.70
21.70

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
16
21.60
18.50
18.50
17.80
20.50
19.30
20.15
18
20.75

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
12.95
16
14.50
13.70

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
0 %
0.93 %
3.58 %
4.58 %
20.56 %
17.30 %


Prix HT moyens du vin Château de Myrat constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à un peu moins de huit kilomètres au nord du village de Sauternes.

La château et les bâtiments d'exploitation attenants sont entourés de vignes et d'un par arboré.

Histoire
Paul Bernard du Mirat, conseiller à la sénéchaussée de Guyenne, s'installe sur les terres situées au lieu-dit Cantegrit en 1640. Jean Louis du Mirat les administre ensuite avant d'en transmettre les rênes à son fils Pierre Luc, conseiller au parlement de Bordeaux. Jean Baptiste Joseph du Myrat reprend par la suite la maison noble. Il est guillotiné, ainsi que ses deux fils Jean et François Joseph, en 1794. Monsieur Perrot prend possession du domaine quelque temps plus tard. Il élabore quatre-vingts tonneaux en 1850. Henri Moller rachète une partie de la propriété en 1854 (le reste des terres est repris par monsieur Ségur-Montaigne). Sa femme, héritière du Château Broustet situé non loin, lui succède lorsqu'il disparaît au début de la décennie suivante. Elle décide quelque temps plus tard de vinifier conjointement les raisins des deux vignobles pour produire un vin unique étampé Château Mirat-Broustet. Elle produit vingt barriques en 1883. La société bordelaise P. Flaugergues & Cie, après avoir peu après racheté le domaine, en élabore autant en 1886. Pierre Martineau acquiert à son tour la propriété en 1898. Sa femme en reprend la tête quand il s'éteint. La production atteint quarante tonneaux, sous sa direction, en 1922. Elle néglige peu à peu les vignes et cesse d'entretenir la demeure au cours de la décennie suivante en raison de la crise économique engendrée par la krach boursier de 1929. Maximilien de Pontac lui rachète la propriété, en très mauvais état, en 1937. Il réhabilite le vignoble et restaure le château à partir de 1945. Le désintérêt des consommateurs vis-à-vis des vins liquoreux l'oblige à arracher toutes les vignes en 1976. Ses fils Jacques et Xavier découvrent que les droits de replantation expirent sous peu lorsqu'ils héritent du domaine en 1988. Les deux frères replantent alors cent cinquante mille pieds de vignes sur vingt-deux hectares.

Demeure
Le château est constitué d'un corps central, construit sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), flanqué de deux ailes basses en retour d'équerre. Ses murs en calcaire soutiennent les différents toits en ardoise (corps central) et en tuiles (ailes).

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur vingt-deux hectares.

- Composition
Il est composé de Sémillon (88%), de Sauvignon (8%) et de Muscadelle (4%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué d'une fine couche d'argile (trente centinmètres). Il repose sur un sous-sol composé de calcaire fissuré.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.










 
 
 
 

Accueil A propos de Bordeaux Primeurs Contact Ajouter Bordeaux Primeurs à vos favoris
Copyright Bordeaux Primeurs (Château de Myrat Primeur) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés