Vin > Fronsac > Château de la Dauphine

< Château de CarlmagnusChâteau de la Huste >


 

Château de la Dauphine





Fronsac



Vin rouge

Le Château de la Dauphine est un vin rouge de Merlot et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Fronsac.

Il est élevé douze mois en barriques (33% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Cent mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
14.70
14.70

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
12.85
11.35
11.35
11.15
12.70
13.75
14
14
14
14

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
7.60
...
...
...
...
...
...
10.40
9.70
13.10

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
6.70
7.45
7.45
6.85

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
5 %
5 %
5 %
6.91 %
14.40 %
...


Prix HT moyens du vin Château de la Dauphine constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s’étend, non loin de la Dordogne, à la lisière du village de Fronsac.

La vaste maison de maïtre et les différents bâtiments d’exploitation, situés à quelques encablures, bordent de nombreuses vignes.

Histoire
Jean-Baptiste de Richon, avocat, dirige le domaine au milieu du dix-huitième siècle. Le médecin Jean-Baptiste Gaspard, après en avoir repris les rênes, élabore cinquante-cinq tonneaux en 1850. Son gendre Joseph Chaperon, négociant, lui succède quelque temps plus tard. Les raisins récoltés ne lui permettent de produire que vingt à trente barriques par an entre 1868 et 1886. Edmond Morange, son beau-frère, dirige à son tour la propriété familiale par la suite. La production passe, sous sa direction, de trente tonneaux en 1893 à soixante-dix barriques en 1908. Son gendre Georges Marcetteau de Brem, dorénavant à la tête du domaine, en produit autant en 1922. Régis, son fils, l’administre ensuite. Il produit soixante tonneaux en 1949. François-Régis, l’un de ses enfants, reprend la direction de la propriété quelque temps après. Les Etablissements Jean-Pierre Moueix la lui rachètent en 1985. Ils cèdent le domaine à Jean Halley, fils du fondateur du groupe de distribution Promodès, en 2000. Son fils Guillaume en hérite lorsqu’il décède onze ans plus tard. Il revend la propriété à Jean-Claude Labrune, fondateur de l’entreprise Cegedim, en 2015. Il acquiert le Château Vrai Canon Bouché (treize hectares situés à quelques encablures) en 2021 pour produire davantage de vin.

Demeure
La maison de maître, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d’un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s’étend sur trente et un hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (90%) et de Cabernet Franc (10%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur un plateau, un coteau et un pied de côte : - le plateau est composé d’argile et de calcaire reposant sur du calcaire à astéries. - le coteau est constitué de calcaire et d’argile reposant sur de la molasse du Fronsadais (un mélange d’argile et de grès) peu profonde. - le pied de côte est composé d’argile et de limon reposant sur un sous-sol constitué d’argile.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente-trois ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille trois cents ceps.

- Rendement
Quarante à quarante-cinq hectolitres de vin sont produits par hectare.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.










- Autres vins -

 Château Bastor-Lamontagne
 Château Cos Labory
   Château La Tour Carnet
 Château Larrivaux
   Château Mongravey
 Château Maucaillou

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés