Historique des ventes
de vins en primeur





Vin > Saint-Emilion Grand Cru >

Château Canon Primeur



< Château Cadet-BonChâteau Canon-La-Gaffelière >


 

Château Canon





Saint-Emilion Grand Cru

Premier Grand Cru Classé B

Vin rouge

Le Château Canon est un vin rouge issu de vignes de Merlot et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Il est élevé dix-huit à vingt mois en barriques (50 à 70% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Trente à quarante mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été classé Premier Grand Cru B dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2012.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
105
68
41.50
38
45
95
84
77
98

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
47
...
...
32.50
...
45.50
40
40
105

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
12.70
14.60
17.65
27.45
29.75
30.50
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
12.20
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
27.27 %
16.67 %
3.16 %
117.78 %
157.69 %
145.00 %
...


Prix HT moyens du vin Château Canon constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à six cents mètres à l'ouest du village de Saint-Emilion.

La maison de maître et les vastes bâtiments d'exploitation accolés jouxtent les vignes.

Histoire
Jean Biés, ancien garde-corps, cède le domaine au corsaire Jacques Kanon en 1760 (il est à cette époque composé d'une dizaine d'hectares de vignes). L'argent amassé lors des assauts menés contre les navires anglais pour le compte du roi Louis XV lui permet également de remplacer l'humble maison de vigneron par une élégante bâtisse, un cuvier et un chai. Il revend la propriété au négociant libournais Raymond Fontémoing, également propriétaire du Château Canon à Fronsac, en 1770. Son fils Jean Raymond en prend possession lorsqu'il décède trente ans plus tard. Il transmet le domaine à sa fille Jeanne Elisabeth en 1808. Jeanne de Tranchère l'administre, à la suite de sa mère, quelque temps plus tard. Son fils Jules Auguste Hovyn, après en avoir hérité, cède la propriété familiale à Bertrand Henri de Bonneval en 1857. Honoré-Maurice Domecq-Cazaux l'acquiert à son tour, un an après sa mort, en 1883. Il revend le domaine à Félix Guignard six ans plus tard. Celui-ci remplace alors les nombreuses vignes détruites par le phylloxéra pour augmenter la production (elle passe, sous sa direction, de trente-cinq tonneaux en 1898 à quatre-vingt-dix barriques en 1908), Gabriel Supeau rachète la propriété en 1919. Il en fait immédiatement don à sa fille Henriette. André Fournier, marié à cette dernière, élabore quatre-vingt-dix tonneaux par an au début de la décennie suivante. Il ne produit que soixante-quinze barriques en 1949. Son fils Pierre dirige ensuite le domaine pendant quelque temps. Eric, l'un de ses deux fils, lui succède en 1972. La société Chanel lui rachète, ainsi qu'à son frère, la propriété en 1996. Plusieurs parcelles sont par la suite acquises pour produire davantage de vin.

Demeure
La maison de maître, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d'un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur trente hectares praitquement d'un seul tenant. Seules deux parcelles sont excentrées dont l'une (quinze ares) est située au cœur du village de Saint-Emilion.

- Composition
Il est composé de Merlot (70%) et de Cabernet Franc (30%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué d'argile et de calcaire. Il repose sur un sous-sol composé de calcaire à astéries.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille cinq cents à sept mille deux cents ceps.

- Rendement
Trente-cinq hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.

Second vin
Un second vin est produit : Clos Canon (vingt mille à trente mille bouteilles par an).










- Autres vins -

 Château Cap de Mourlin
 Château Destieux
 Château Grand-Pontet
   Château La Tour du Pin Figeac
 Château Les Gravières
 Château Pavie Macquin
   Château Reine Blanche
 Château Yon Figeac
 La Réserve de Louis

 
 
 
 

Accueil A propos de Bordeaux Primeurs Contact Ajouter Bordeaux Primeurs à vos favoris
Copyright Bordeaux Primeurs (Château Canon Primeur) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés