Vin > Saint-Emilion Grand Cru > Château Canon-La-Gaffelière

< Château CanonChâteau Cantenac >


 

Château Canon-La-Gaffelière





Saint-Emilion Grand Cru

Premier grand cru classé de Saint-Emilion (2022)

Vin rouge

Le Château Canon-La-Gaffelière est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Saint-Emilion Grand Cru.

Il est élevé quinze à vingt mois en barriques (80 à 100% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Distinction(s)
Il a été ordonné premier grand cru dans le classement des vins de Saint-Emilion réalisé en 2022.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
63
63

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
69.60
47
44.60
43.80
48.70
63.15
74
62
72
57.40

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
61
45.30
34.80
38.35
32.50
...
53.30
43.20
37.60
69.50

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
9.10
11.25
14.25
20.70
29.75
...
36.60
40.40

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
6.85
...
15.25

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
9.76 %
-12.50 %
1.61 %
-0.24 %
-9.48 %
...


Prix HT moyens du vin Château Canon-La-Gaffelière constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend à un peu plus d'un kilomètre au sud du village de Saint-Emilion.

La maison de maître et les bâtiments d'exploitation jouxtent de nombreuses vignes.

Histoire
Jean Boitard de la Poterie, propriétaire du domaine, produit quarante tonneaux de vin par an au milieu du dix-neuvième siècle. Il n’élabore plus que quinze barriques en 1883. Son gendre, le docteur Louis Pierre Hisman Peyraud, reprend peu après les rênes de la propriété. La production passe, sous sa direction, de dix tonneaux en 1886 à quarante barriques en 1898. Sa femme Marguerite Louise Marie Boitard lui succède lorsqu’il disparaît deux ans plus tard. Elle élabore quarante-cinq tonneaux de vin en 1922. Ses filles Jeanne et Yvonne héritent du domaine au cours des années 1940 . Pierre Meyrat, garagiste à Cahors, le rachète en 1953. Joseph Hubert von Neipperg acquiert à son tour la propriété, deux ans après sa disparition, en 1971. Stephan, l’un de ses nombreux enfants, en reprend la direction quand il s’éteint douze ans plus tard. Il rénove alors l’ensemble des bâtiments du domaine.

Demeure
La longue maison de maître, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d'un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur dix-neuf hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (55%), de Cabernet Franc (40%) et de Cabernet Sauvignon (5%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur deux sols distincts. L'un est constitué de calcaire et d'argile tandis que l'autre est composé de sable et d'argile.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne quarante-cinq ans.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.










- Autres vins -

 Château Bellefont-Belcier
 Château Godeau
   Château Haut-Mazeris
 Château La Croix Taillefer
   Château Romer du Hayot
 Pastourelle de Clerc Milon

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés