Vin > Haut-Médoc > Château Cambon la Pelouse

< Château BernadotteChâteau Cantemerle >


 

Château Cambon la Pelouse





Haut-Médoc

Cru bourgeois exceptionnel (2020)

Vin rouge

Le Château Cambon La Pelouse est un vin rouge issu de vignes de Merlot, de Cabernet Sauvignon, de Cabernet Franc et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Haut-Médoc.

Il est élevé douze à quinze mois en barriques (40% d'entre elles sont renouvelées chaque année) avant d'être mis en bouteille.

Sept mille caisses sont produites en moyenne chaque année.

Distinction(s)
Il a été ordonné cru bourgeois exceptionnel dans le classement réalisé en 2020.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
12.80
12.80

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
11.30
10.30
10.10
10
10.60
11
12
11.50
12
12

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
8.80
9.70
9.30
10.80
9.95
9.60
9.20
10.60

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
6.67 %
6.67 %
11.30 %
16.36 %
13.27 %
18.52 %


Prix HT moyens du vin Château Cambon la Pelouse constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s’étend sur une vaste croupe à la lisière de la ville de Macau.

Les deux bâtiments d’exploitation jouxtent de nombreuses vignes.

L'ancienne demeure, rebaptisée Château Mille Roses, est située à quelques encablures des bâtiments d’exploitation.

Histoire
Guilhem Mellon dirige la seigneurie de Lapelouze au début du dix-septième siècle. Guillaume Cambon, bourgeois bordelais, en prend par la suite les rênes. Les pouvoirs publics la confisquent à son arière-petit-fils Jean durant la Révolution avant de la lui restituer quelque temps plus tard. Ce dernier lègue le domaine familial à sa fille Coraly. Elle produit quarante-cinq tonneaux de vin en 1850. Pierre Marie Casimir Betgé de Lagarde, l’un de ses enfants, dirige la propriété après sa disparition en 1854. Son fils Paul, après en avoir hérité, élabore quarante à soixante-dix barriques par an entre 1864 et 1889. Il cède peu après le domaine à Ernest-Jean-François dit Saulnier. Les raisins récoltés permettent à ce dernier de produire uniquement vingt tonneaux en 1886. E. Delaunay prend la direction de la propriété quelque temps plus tard. La production atteint quarante barriques, sous sa direction, en 1893 et 1898. Monsieur Beauvais administre à son tour le domaine au début du siècle suivant. Il produit également quarante tonneaux en 1922. René Faure, la tête de la Société agricole et vinicole du Sud-Ouest, acquiert la propriété en 1933. Le gel détruit pratiquement toutes les vignes vingt-trois ans plus tard. Le famillle Carrère loue le domaine à la fin des années 1960. Elle reconstitue progressivement le vignoble au cours de la décennie suivante. Jean-Pierre Marie acquiert les bâtiments d'exploitation et les vignes, sans la demeure, en 1996. Il les revend au groupe Treasury Wine Estates vingt-trois ans plus tard. Ce dernier régénère alors massivement le vignoble en remplaçant les nombreuses vignes hors d'âge par de jeunes ceps.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s’étend sur soixante hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot (52%), de Cabernet Sauvignon (44%), de Cabernet Franc (4%) et de Petit Verdot (2%).

- Sol
Les vignes sont plantées sur un sol constitué de graves et de sable.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte cinq mille à sept mille ceps.

- Rendement
Quarante-cinq hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.










- Autres vins -

 Château Ducru-Beaucaillou
 Château Guiraud
   Château La Haye
 Château Phélan Ségur
   Domaine De La Solitude
 La Clarté de Haut-Brion

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés