Vin > Haut-Médoc > Château Belle-Vue

< Château BelgraveChâteau Bernadotte >


 

Château Belle-Vue





Haut-Médoc

Cru bourgeois exceptionnel (2020)

Vin rouge

Le Château Belle-Vue est un vin rouge issu de vignes plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Haut-Médoc.

Distinction(s)
Il a été ordonné cru bourgeois exceptionnel dans le classement réalisé en 2020.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
12.90
12.90

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
11.95
11.40
9.80
9.70
10.65
11.40
13.20
...
12.33
12.30

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
12.95
12.20
11.20
...
9.40
10.40
...
9.40
9.25
11.60

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
8.75

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
4.88 %
4.62 %
...
13.16 %
7.95 %
24.04 %


Prix HT moyens du vin Château Belle-Vue constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s’étend, non loin de l’estuaire de la Gironde, à la lisière de la ville de Macau.

La maison et le bâtiment d’exploitation attenant jouxtent de nombreuses vignes et un vaste parc arboré.

Histoire
Nelson Decan, propriétaire du domaine depuis plusieurs décennies, produit quelque huit tonneaux par an entre 1868 et 1883. Le négociant Paul Labuchelle en prend peu après possession. Les raisins récoltés lui permettent d’élaborer dix barriques en 1886. Germain Ardouin dirige ensuite la propriété. Il porte la production de dix tonneaux en 1893 à trente barriques vingt-neuf ans plus tard. Sa veuve lui succède lorsqu’il s’éteint quelque temps après. C. Ardouin reprend ensuite les rênes du domaine. Son épouse l’administre à tour après sa disparition. Elle ne produit que cinq tonneaux en 1949. Le Château de Gironville absorbe la propriété à la fin des années 1960. Rémy Fouin, œnologue, et les frères Mercier, pépiniéristes en Vendée, rachètent le domaine dépourvu de vignes en 1988. Les trois associés replantent alors de nombreux ceps pour relancer la production de vin. Ils isolent en 1996 les vignes situées non loin du village de Margaux afin d’élaborer un vin plus complexe qu’ils étampent Château Belle-Vue. Vincent Mulliez, ancien banquier, leur rachète la propriété en 2004. Sa femme Isabelle en reprend la direction quand il disparaît six ans plus tard. Elle la revend au groupe Treasury Wine Estates en 2021.

Demeure
La maison, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en calcaire et d’un toit en tuiles.











- Autres vins -

 Bellevue Mondotte
 Château de Rayne Vigneau
   Château Lafon-Rochet
 Château Pierre 1er
   Clos du Marquis
 Le Carillon de l'Angélus

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés