Vin > Pomerol > Château Beauregard

< Château Beau SoleilChâteau Bellegrave >


 

Château Beauregard





Pomerol



Vin rouge

Le Château Beauregard est un vin rouge issu de vignes de Merlot et de Cabernet Franc plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Pomerol.

Il est élevé seize à vingt-quatre mois en barriques avant d'être mis en bouteille.

Cinquante mille à soixante-cinq mille bouteilles sont produites chaque année.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
53.20
53.20

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
29.50
25.65
24
23.50
29
39
54
49
53.20
44.80

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
33.55
30.60
20.60
20.85
17
25
21
19.25
19
29.50

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
8.35
10
12.15
14
18.30
23.65
28.95
27.45

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
15.15
...
6.85
10.35
12.05

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
0 %
18.75 %
0 %
8.57 %
36.41 %
80.34 %
112.80 %


Prix HT moyens du vin Château Beauregard constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend àun peu plus d'un kilomètre au sud de l'église de Pomerol.

La longue demeure, construite sur deux niveaux, est constituée de murs en calcaire et d’un toit en tuiles.

Histoire
Les moines hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem cultivent les terres situées autour de leur manoir au douzième siècle. La famille Beauregard, dorénavant à la tête du domaine, le remplace par une plus grande bâtisse cinq siècles plus tard. Jérôme Bonneau en prend possession après avoir épousé la fille de Bertrand de Beauregard en 1684. Pierre Chaussade de Chandos, marié à sa fille Jeanne en 1702, lui succède. Jérôme Luc, l’un de ses fils, dirige ensuite les terres familiales. Ses quatre enfants en héritent lorsqu’il décède en 1769. Ils revendent le domaine à Pierre Bonaventure Barry-Berthomieu, ancien Trésorier de France devenu marchand de céréales et de vin, en 1793. Ce dernier construit la demeure actuelle quelques années plus tard. Son fils Pierre Henri, après avoir repris la direction de la propriété, délaisse les vignes au profit de la garance (elle est à cette époque beaucoup plus rentable). Monsieur Durand-Desgranges la lui rachète en 1854. Il replante peu après des ceps sur quatorze hectares La production atteint une trentaine de tonneaux, sous sa direction, en 1870. Son fils en élabore quinze de plus chaque année entre 1898 et 1908. Les frères Chavaroche acquièrent à leur tour le domaine en 1920. Monsieur Brulé, avocat, le reprend deux ans plus tard. Il l’offre à sa filleule Henriette Giraud, mariée à Raymond Clauzel, par la suite. Leurs quatre enfants Elisabeth, Bernadette, Marie et Paul le revendent à la société Foncier Vignobles, une filiale du Crédit Foncier de France, en 1971. Celui-ci cède la propriété à sa maison-mère, la Caisse Nationale des Caisses d'Epargne (CNCE), en 2007. Elle la vend à la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette, sept ans plus tard.

Demeure
La longue demeure, construite sur deux niveaux, est constituée de murs en calcaire et d'un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble, constitué de trente-cinq parcelles, s'étend sur dix-huit hectares d'un seul tenant.

- Composition
Il est composé de Merlot (75%) et de Cabernet Franc (25%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de graves, de sable et d'argile.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne trente-cinq ans.

- Vendanges
Les grappes de raisins sont récoltées manuellement lors des vendanges.

Second vin
Un second vin est produit : Le Benjamin de Beauregard (vingt-cinq mille à trente-cinq mille bouteilles par an).










- Autres vins -

 Château Fontenil
 Château Fourcas Loubaney
   Château Montlandrie
 Château Suau
   Château Tour de Pez
 Lassègue

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés