Vin > Saint-Julien > Château d'Arcins

< Château d'AgassacChâteau d'Aurilhac >


 

Château d'Arcins





Haut-Médoc

Cru bourgeois (2020)

Vin rouge

Le Château d'Arcins est un vin rouge issu de vignes de Merlot et de Cabernet Sauvignon plantées dans l’aire de l’appellation d’origine contrôlée Haut-Médoc.

Distinction(s)
Il a été ordonné cru bourgeois dans le classement réalisé en 2020.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2020
2021
...
...

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château d'Arcins constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le château est situé au cœur du village d'Arcins tandis que les vignes s'étendent aux alentours.

Histoire
Monsieur Couput dirige un temps la propriété au début du dix-neuvième siècle. Monsieur Subercazeaux en prend possession par la suite. Il porte la production de cinquante tonneaux en 1824 à cent soixante barriques en 1853. Joseph de Clermont-Mont-Saint-Jean acquiet le domaine peu après. La production atteint plus de deux cents tonneaux, l'année de sa disparition, en 1868. Sa femme Antoinette de Mellet de Bonas lui succède alors. Le baron de Fontenay dirige quelque temps la propriété après son décès en 1887. Il élabore deux cents tonneaux en 1893. Jean Antoine Badal, professeur d'ophtalmologie, administre ensuite le domaine. Les raisins récoltés lui permettent de produire autant de vin en 1898. A. Fontanel-Maillan, alors à la tête de la propriété, produit deux cent vingt-cinq barriques en 1922. La Société des Grands Crus et Châteaux Girondins l'acquiert au milieu des années 1930. A. Noblet dirige le domaine durant la seconde guerre mondiale puis monsieur Dinvaux le prend en charge peu de temps au sortir du conflit. Henri Costantini, professeur agrégé de chirurgie à la faculté d'Alger, acquiert alors la propriété. Sa femme Germaine Dupuy poursuit l'exploitation des vignes après son décès accidentel en 1951. Pierre Castel, négociant bordelais, lui rachète le domaine en 1971.

Demeure
Le château est composé d’un corps central et de deux pavillons attenants. Les murs en calcaire sont surmontés de toits d’ardoise.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s’étend sur cent un hectares.

- Composition
Il est composé de Merlot et de Cabernet Sauvignon

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de graves et d'argile.










- Autres vins -

 Château Cap Léon Veyrin
 Château Cantenac Brown
   Château Clinet
 Château La Tour Figeac
   Château Pavie Macquin
 Les Pagodes de Cos

 
 
 
 

Contact
Copyright Bordeaux Primeurs © 2022 Cestanet inc. Tous droits réservés