Historique des ventes
de vins en primeur





Vin > Margaux >

Château Angludet Primeur



< Brio de Cantenac BrownChâteau Boyd-Cantenac >


 

Château Angludet





Margaux



Vin rouge

Le Château Angludet est un vin rouge issu de vignes de Cabernet Sauvignon, de Merlot et de Petit Verdot plantées dans l'aire de l'appellation d'origine contrôlée Margaux.

Il est élevé douze mois en barriques avant d'être mis en bouteille.

Cent vingt mille bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

Historique du prix de vente en primeur (Prix en € hors taxes)

2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
24
20
18.50
...
18
24
26.60
...
...

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
17.55
...
...
...
...
...
...
...
...
20

1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
...
...
...
8
9.15
10.65
13.15
15.25
13.70
14.50

1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Evolution
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
10 ans
15 ans
...
...
...
...
...
...
...


Prix HT moyens du vin Château Angludet constatés pour chaque année auprès de plusieurs distributeurs lors de la vente du vin en primeur.

 La propriété 
Le domaine s'étend sur un plateau vallonné à un peu plus de trois kilomètres au sud-est du village de Margaux.

La maison et les différents bâtiments d'exploitation sont entourés de vignes, d'arbres et de prairies.

Histoire
Bertrand d'Angludet dirige la maison noble au milieu du douzième siècle. L'un de ses descendants, Bertrand, l'administre à son tour au début du quatorzième siècle. Guillaume Raymond de Donissan reprend les terres quelque temps plus tard puis les revend à Bernard de Corn en 1350. Son gendre Aymon de Treulon lui succède par la suite. Pierre Macanan prend possession de la maison noble lorsqu'il épouse sa fille Marguerite au tournant du quatorzième siècle. Son petit-fils Ramond la dirige au début du seizième siècle. Geoffroy Macanan en prend ensuite les rênes. Guyonne, héritière des terres familiales, épouse Benoist de Josset en 1583. Marc de Jousset administre la maison noble en 1631. Jacques de Mons s'installe à sa tête deux ans plus tard. Son fils Albert- Paul, après en avoir hérité, la dirige pendant de nombreuses années. Il transmet ensuite les terres à son fils Jacques, commissaire aux Requêtes. Ses nièces Anne, Suzanne Marguerite de Borda et son petit-neveu Jacques de Borda en héritent lorsqu'il décède au début du dix-huitième siècle. Ils les revendent en 1754 à Pierre Legras, ancien capitaine de cavalerie à Saint-Domingue. Ses cinq fils Pierre Etienne, Denis, Pierre, Michel et Guillaume (décédé sans descendance en 1793) héritent du domaine quand il disparaît en 1791. Victor d´Anglade, gendre de Pierre Legras, et deux autres membres de fa famille revendent chacun un cinquième du domaine au négociant Jules Jadouin en 1872. Paul Promis acquiert à la même époque les deux cinquièmes de la propriété ayant appartenu à Henri Legras, fils de Denis. Jules Jadoin les lui rachète en 1891 (le domaine réunifié compte alors cinquante-cinq hectares de vignes). Son gendre Louis Jules Lebègue, négociant, lui succède à la tête de la propriété quand il meurt en 1898. Jean Maurice Addé, marié à sa fille Marthe, en prend à son tour les rênes après son décès en 1926. Il revend le domaine en 1938 à l'industriel biarrot Paul Six. Ce dernier est plus intéressé par la laiterie de la propriété que par les vignes (elles disparaissent les unes après les autres sans être remplacées au cours des années suivantes). Sa veuve cède le domaine en 1953 à madame Rolland qui l'offre aussitôt à son fils, monsieur Thomas, issu d'un premier mariage. Il replante alors de nombreux ceps pour relancer la production de vin (les terribles gelées de l'hiver 1956 en tuent cependant beaucoup). Le négociant Peter Sichel lui rachète la propriété, ne comptant plus que sept hectares de vignes, en 1961. Il agrandit sensiblement le vignoble au cours des décennies suivantes pour produire davantage de vin (les ceps couvrent vingt hectares en 1969 puis trente hectares en 1982). Son fils Benjamin lui succède à la tête du domaine en 1989.

Demeure
La maison, construite sur deux niveaux (un rez-de-chaussée et un étage), est constituée de murs en pierre et d'un toit en tuiles.

Vignoble

- Superficie
Le vignoble s'étend sur trente-deux hectares.

- Composition
Il est composé de Cabernet Sauvignon (46%), de Merlot (41%) et de Petit Verdot (13%).

- Sol
Les vignes sont plantées dans un sol constitué de graves günziennes.

- Age des vignes
Les pieds de vigne ont en moyenne vingt-cinq ans.

- Densité de plantation
Chaque hectare du vignoble compte six mille six cent soixante-six à sept mille trois cents ceps.

- Rendement
Quarante-cinq hectolitres de vin sont en moyenne produits par hectare.

Second vin
Un second vin est produit : La Ferme d'Angludet.










- Autres vins -

 Château Brane-Cantenac
 Château Des Eyrins
 Château Ferrière
   Château La Tour de Bessan
 Château Malescot Saint-Exupéry
 Château Martinens
   Château Paveil de Luze
 Château Siran
 La Sirène de Giscours

 
 
 
 

Accueil A propos de Bordeaux Primeurs Contact Ajouter Bordeaux Primeurs à vos favoris
Copyright Bordeaux Primeurs (Château Angludet Primeur) © 2013 Cestanet inc. Tous droits réservés